Etats-Unis : Que Faire à San Francisco en Trois Jours ?

Que faire à San Francisco ?

Nouvelle ville, nouveau pays. Après nos 4 mois en Amérique du Sud, nous nous envolons pour San Francisco aux Etats-Unis.

Cette ville qui m’a tant fait rêver enfant m’a-t-elle comblée ? En grande partie, oui, même s’il y a quelques éléments auxquels je ne m’attendais pas !

Première expérience en couchsurfing à San Francisco

If you’re going to San Francisco, be sure to wear some flowers in your hair…

Nous l’avions dit mais pas encore fait : nous voulions absolument tester le couchsurfing pendant notre tour du monde. Jusqu’à présent, nous voyagions dans des pays plutôt abordables en termes de tarifs en chambre d’hôtels ou en auberge de jeunesse.

Or ce n’est pas du tout le cas des Etats-Unis et certainement pas de San Francisco. La ville est la deuxième plus chère des Etats-Unis derrière New York en termes de logement et il est difficile de trouver des hôtels proches du centre et pas chers.

Mais ce n’est pas seulement le prix qui a motivé notre envie de faire du couchsurfing. Nous avions envie de vivre au contact des Américains et de partager des moments avec eux.

Nous avons passé 3 nuits chez Colette et Mark, un couple de soixantenaires, artistes dans l’âme, ayant vécu les années 1960 comme en témoigne le mur de photos accolé à leur cuisine. Leur maison était atypique, avec de nombreux objets d’art. Il faut dire que Colette est une artiste à part entière : elle crée des oeuvres d’art faite en mosaïque.

Eux aussi, c’est la première fois qu’ils reçoivent des couchsurfeurs.

Colette parle très bien français, elle est fille de diplomate et a passé quelques années en France lorsqu’elle était enfant. Nous passons des moments inoubliables avec le couple que ce soit autour d’un repas chez eux, autour d’un café au Farley’s ou autour d’une bière dans un bar non loin chez eux.

Nous devions d’ailleurs partir le deuxième soir pour un autre couchsurfing mais avons décidé de rester tant le courant est bien passé avec Mark et Colette. C’est d’ailleurs grâce à eux que nous avons pu être hébergés à Washington également, chez la nièce de Colette.

Venez, on vous emmène aussi dans la Cité des Anges !

Premier jour : la visite d’Alcatraz

Comment visiter Alcatraz à SF ?
Alcatraz vue du bateau.

Le premier jour, nous partons en bateau pour la fameuse prison Alcatraz, ayant abrité Al Capone, parmi tant d’autres bandits célèbres.

Le temps est plutôt dégagé le matin où nous y allons, alors que la brume est quasiment constante autour de l’île.

Comment se rendre à Alcatraz ?
A l’intérieur de la prison.

La visite vaut vraiment le coup. Dès l’arrivée, on vous équipe d’un casque audio dans votre langue et c’est parti pour 2h de plongée dans le quotidien des prisonniers et les anecdotes célèbres.

Le reste de la journée est consacrée à une visite à pied d’une partie de la ville (elle est immense). Nous marchons jusqu’à un point de vue sur le Golden Gate avant de rejoindre Lombard Street pour découvrir la maison de Mme Doubtfire.

Infos pratiques : rendez-vous au Pier 33 pour prendre vos tickets direction la prison. Comptez 30 € par personne pour une entrée et un aller-retour en ferry. 

Deuxième jour à San Francisco 

Quoi visiter à SF ?
Point de vue depuis Telegraph Hill.

Le deuxième jour était un peu plus tranquille en termes de rythme. On se lève plus tard et on se rend à Telegraph Hill. Vous avez la possibilité de monter dans la Coit Tower moyennant 8$ mais sans y monter, la vue est quand même sympa sur les contrebas de San Francisco et le fameux pont. Nous avons de la chance, le ciel est dégagé et le soleil brille.

Que faire à Chinatown SF ?
Il y a de nombreux street art dans Chinatown.

En redescendant, nous nous rendons dans Chinatown. Retour en Asie immédiat en moins bruyant et plus propre quand même.

A la fin de la California Street, nous allons admirer l’escalier en mosaïque réalisé par une amie de Colette (ceux qui ont regardé The OA saison 2, on peut apercevoir le même type d’escalier).

Peut-on traverser le Golden Gate ?
Difficile de prendre une photo sans personne quand même !

Nous retournons ensuite vers le Golden Gate sur la plage en contrebas avant de le traverser. C’est quand même un moment magique. Nous étions sur le Golden Gate !

Quels sont les sports les plus regardés aux States ?
Impossible de passer aux Etats-Unis sans aller voir des matchs de basket !

Il est ensuite temps de retourner dans le centre pour se rendre au match des Warriors contre les Suns. Ambiance américaine garantie comme à la télé avec hymne, musique et animations pendant les temps morts. On adore !

Troisième jour à SF

Le dernier soir, nous ne dormirons pas chez Colette et Mark mais à l’hôtel Minna, dans le centre. Nous prenons un bus le lendemain matin pour Los Angeles et souhaitons être au plus près de la gare routière.

A quoi ressemble la mairie de San Francisco ?
Bienvenue chez moi !

Nous en profitons pour visiter la mairie de San Francisco. Rien à voir avec les nôtres ! Elle est impressionnante et magnifique. Puis nous nous dirigeons vers les fameuses Painted Ladies. Elles sont jolies mais pas si différentes des autres maisons de San Francisco, on n’en a même vu de plus belles.

Où se trouvent les Painted Ladies ?
Celles-ci sont plus à mon goût !

Une visite de San Francisco n’est pas complète sans passer par le quartier hippie à l’ambiance vraiment sympa pour faire du shopping et trouver des vêtements de toutes les époques.

San Francisco peut-elle se visiter à pied ?
Rainbow Crosswalk.

Direction ensuite le quartier gay en suivant le rainbow crosswalk qui a inspiré tous les autres et la boutique Harvey Milk, en hommage au premier élu superviseur ouvertement gay de San Francisco.

C’est une maison bleue
Adossée à la colline
On y vient à pied, on ne frappe pas
Ceux qui vivent là, ont jeté la clé.

On en profite pour boire un chocolat avant d’aller chanter devant la maison bleue de Maxime Le Forestier. Petite anecdote entendue d’une guide parlant français : lorsqu’elle a été retrouvée, elle était verte mais elle a pu être repeinte avec l’accord des propriétaires.

Le soir, nous nous rendons à l’opéra de San Francisco pour voir le ballet Bright Fast Cool Blue. La première partie est consacrée à Balanchine et le ballet est très classique bien que légèrement modernisé avec des portées splendides.

La deuxième partie s’intitule Quartet for Two et elle est mise en scène par Benjamin Millepied en personne qui vient saluer à la fin. Les jeux de lumière sont vraiment recherchés et la danse est plus contemporaine. La dernière partie est entre le classique et le contemporain de Justin Peck.

Les choses inattendues

Où se balader à San Francisco.
Les rues sont vraiment pentues, ce n’est pas une légende !

Plusieurs choses m’ont un peu surprise voire interloquée à San Francisco :

  • On entend beaucoup parler espagnol et chinois : en partant de l’Amérique du Sud, je ne m’attendais pas à réentendre de l’espagnol mais beaucoup de personnes le parle, surtout dans les magasins. De même, tout est traduit en espagnol et en chinois dans les transports en commun,
  • Il fait froid à San Francisco : pour moi, en Californie, il fait chaud partout et rapidement ! Hé bien non ! Dans la baie de San Francisco, il fait rarement plus de 20-25° en été et il y a souvent du vent et du brouillard. Alors j’exagère en disant qu’il faisait froid mais il ne faisait franchement pas chaud en février,
  • Il y a beaucoup de drogués : et ça, je ne m’y attendais vraiment pas… Je ne parle pas de fumer des joints (la marijuana est autorisée en Californie) mais bien de drogues dures. Il y a beaucoup de SDF, la plupart du temps drogués ou en manque. Los Angeles ne dérogera pas à la règle… Les Etats-Unis font face à un gros problème de ce côté-là…

Il est bientôt temps de quitter la belle Frisco pour rejoindre Los Angeles et démarrer notre road trip dans les parcs nationaux.

Pour d’autres articles sur San Francisco, rendez-vous sur le blog Voyager en photos ou sur Trip Advisor.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *