Visiter la Pologne : Que Faire à Varsovie ?

Quoi visiter à Varsovie ?

Entre nos deux séjours à Cracovie, nous avons visité Varsovie, la capitale polonaise. Souvent boudée par les touristes, elle nous a pourtant laissé un agréable souvenir.

Alors que faire à Varsovie ?

Maisons rues de Varsovie.
Les maisons de toutes les couleurs ! 😍😍

Même si nous avons beaucoup aimé Cracovie, Varsovie est un peu moins touristique et offre un centre-ville tout aussi jolie que sa petite soeur, préférée des voyageurs.

Varsovie est une capitale dynamique d’Europe, qui se dispute le rang de 9ème plus grande ville de l’Union Européenne avec Budapest, la capitale de la Hongrie.

Nous avons passé 2 jours et trois nuits à Varsovie, dans un Airbnb, non loin de la Vieille Ville. Le beau temps n’était pas forcément au rendez-vous et à notre arrivée dans l’après-midi, nous avons été contraints de rester à l’abri, tant la pluie tombait. Aucun doute : l’orage de Cracovie nous a suivi ! 😂

Que faire à Varsovie : visiter la Vieille Ville

Varsovie est une ville phénix : elle a été détruite à près de 85 % durant la Seconde Guerre Mondiale et reconstruite à l’identique.

Mais ce n’est pas pour autant qu’elle a perdu de son charme.

Les remparts et la place du marché

Remparts de Varsovie.
Les remparts de la ville.

Notre logement se situait au nord de la Vieille Ville et nous avons rejoint le centre en franchissant le Barbakan. Le matin à 10h, il n’y avait quasiment personne, ce qui nous a bien changé de Cracovie !

Après une courte balade des remparts en brique rouge, nous avons rejoint la place du marché (Rynek Starego Miasta). Ici trône le symbole de la ville, que l’on retrouve sur son blason : la Syrenka (sirène), figure allégorique de la ville. La place est entourée de bâtiments de toutes les couleurs et en son sein, de nombreux cafés et restaurants ont poussé.

Le Château de Varsovie et ses jardins 🏰

Vue depuis les jardins du château de Varsovie.
Les jardins du château.

En avançant vers le sud de la Vieille Ville de Varsovie, à travers les ruelles pavées, nous sommes restés en admiration devant les façades colorées. Un peu plus loin se trouve le Château de Varsovie. Il accueillait les rois de Pologne et se visite aujourd’hui (gratuit le mercredi, 30 Pnl les autres jours soit 7,50 €).

Nous avons contourné le château pour découvrir les jardins parfaitement entretenus de l’autre côté avec une vue sur la Vistule et le quartier de Praga, de l’autre côté de la rive.

Malgré nous, en revenant sur la place du château, nous avons assisté à un étrange cérémonial. Pour celles et ceux qui nous suivent sur Instagram, vous souvenez-vous de la story annonçant une trompette qui joue tous les jours à 11h15 ?

Story trompette Varsovie.
Cette story 😉

C’est exactement ce que nous avons vu. Une fenêtre s’ouvre dans la tour centrale du château et une trompette joue trois fois le même air. 🎺Après quelques recherches, curiosité oblige, nous avons appris que cet air a été écrit spécialement par le compositeur Zbigniew Bagiński. L’air est répété trois fois pour rappeler les trois devises de la Pologne : Dieu, Honneur et Patrie.

Mais pourquoi à 11h15 ? 

En 1939, des bombes allemandes ont détruit la plus belle salle du château et ont incendié la tour de Sigismund. Le dernier directeur du château Kazimierz Brokl est mort, ce jour appelé le dimanche noir (17 septembre 1939). L’horloge de la tour s’est arrêtée ce même jour à 11h15. Une forme de commémoration pour se rappeler les horreurs de la guerre subies par la Pologne.

Le saviez-vous ? Le jaune et le rouge sont les couleurs de la ville. On les voit sur les drapeaux de la ville mais aussi sur les bus et les taxis.

Place du château de Varsovie.
La place principale de la capitale polonaise.

En apprendre plus sur Chopin à Varsovie

Frédéric Chopin, grand pianiste et compositeur, était franco-polonais et avant de rejoindre la France, il a passé la première partie de sa vie en Pologne et notamment à Varsovie.

Le musée de Chopin

Je ne suis pas experte en musique classique, pour ne pas dire totalement inculte, alors visiter le musée de Chopin était une façon de découvrir à la fois l’artiste et la musique. 🎹

Voici quelques faits de sa vie que je ne connaissais pas (et peut-être que vous non plus ^^) :

  • Chopin a pris des leçons de piano dès l’âge de 6 ans. L’année suivante, il composait deux polonaises… 🙌
  • Il a passé neuf ans de sa vie avec George Sand dans un petit village du Centre-Val de Loire,
  • Le pianiste avait une santé fragile et est mort à seulement 39 ans. Il serait mort d’une tuberculose mais il n’est pas exclus qu’il ait été atteint également de mucoviscidose.

Le musée est assez bien fait et relativement ludique. On a pu écouter de nombreux morceaux du pianiste à travers les différentes salles grâce à des casques mis à disposition des visiteurs.

Le prix d’entrée est de 22 Pln (environ 5 €). 

Coeur de Chopin.
Le coeur de Chopin est gardé dans une église de Varsovie.

Le coeur de Chopin

Si les restes de Chopin se trouve dans sa tombe au cimetière du Père Lachaise, son coeur est resté symboliquement en Pologne. C’était un choix du compositeur et pianiste. Il a d’abord été conservé dans la maison familiale (dans un flacon) avant d’être déposé dans les catacombes de l’église de la Sainte-Croix.

Aujourd’hui, il se trouve dans la nef de l’église et vous pouvez observer, non pas le coeur, mais une plaque indiquant l’emplacement du coeur de Chopin.❤️

Les espaces verts de Varsovie 

La verdure n’est jamais loin dans la capitale polonaise et pour se ressourcer, il n’y a rien de mieux.

Les jardins suspendus de la bibliothèque de l’université

Bibliothèque de Varsovie.
Au coeur des jardins suspendus de la bibliothèque.

Si la bibliothèque du campus de Bordeaux ressemblait à celle de l’université de Pologne, j’y aurais été plus souvent pour étudier !

Enfin, surtout dans les jardins. 🌳 Si la bibliothèque en elle-même n’a rien d’extraordinaire, ses jardins invitent à la méditation et à la concentration.

Une véritable jungle s’entremêle sur les toits de la bibliothèque, donnant un aperçu sur les rayons du lieu d’études. Des bancs invitent à la réflexion et aux révisions. Mais il est aussi possible de s’allonger dans l’herbe pour ouvrir un bon bouquin ou étaler sa couverture et profiter d’un pique-nique à la fraîche sous les arbres.

Le parc Lazienki

Parc Lazienki.
Un petit tour au parc pour être loin de l’agitation.

Dans le sud de la ville se trouve un grand espace vert, le parc Lazienki. Les animaux y sont très présents, notamment les écureuils qui viendront, curieux, vérifier que vous n’avez pas quelques noisettes sur vous. 🐿Nous avons aussi observé plusieurs espèces de canards, des corbeaux à dos gris et quelques geais.

La nature semble reprendre ses droits en plein milieu de la ville, et ça on aime !

Nous avons passé une bonne partie de l’après-midi à la terrasse d’un café, accompagnés d’une bonne glace, de cappuccinos et de bières.

Prendre de la hauteur au palais des sciences et la culture

Palais des sciences et de la culture de Varsovie.
Le palais des sciences et de la culture vu d’en bas.

Ce ne fut pas la meilleure expérience de notre visite de Varsovie. Si vous cherchez les touristes, ils sont bien ici et notamment les groupes scolaires quand nous y étions.

L’attente est longue pour prendre un ascenseur accueillant à peine une dizaine de personnes. Arrivés en haut, nous avons profité d’une vue panoramique sur Varsovie. Mais la ville vue d’en haut n’est pas extraordinaire !

Et il a fallu de nouveau faire la queue pour rejoindre le rez-de-chaussée. Une expérience plutôt mitigée en somme.

Que faire à Varsovie ?
Vue depuis le haut du palais des sciences et de la culture.

Lieux insolites de Varsovie

Nous n’avons pas pu tout faire à cause de la météo, de notre situation géographique dans Varsovie ou tout simplement de la période à laquelle nous y étions mais voici trois activités insolites en bonus à découvrir également dans la capitale polonaise.

Prendre le soleil sur les bords de la Vistule

Si vous nous avez suivi sur Instagram, vous avez pu voir que le soleil n’était pas vraiment au rendez-vous ou alors pas longtemps. Mais si ça avait été le cas, nul doute qu’on aurait fait un saut de l’autre côté de la Vistule pour aller boire un verre, les pieds dans le sable.

En effet, des plages sont disponibles côté Praga. Et s’il n’est pas possible de se baigner, les habitants s’y retrouvent l’été pour allumer des feux de camp et boire une bière ou tout simplement prendre le soleil.

L’accès est possible grâce à un ferry gratuit mais plusieurs trams traversent également le pont Poniatowski. Les plages se trouvent ensuite sur la droite du pont.

Rues de Varsovie.
Dans les rues de Varsovie, direction la place du marché.

Le cimetière Powazki de nuit…

… mais seulement à la Toussaint. Il est de tradition d’allumer des bougies sur les tombes des défunts dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre. Les cimetières se parent alors de jolies flammes dansantes, offrant une atmosphère bien différente.

Si vous y êtes à cette période, n’hésitez pas à prendre des photos ! Et la tradition ne se limite pas au seul cimetière Powazki mais partout en Pologne.

Boire de la vodka à Pawilony

Nous avons été découvrir Pawilony de jour et c’était un peu mort. Nous y allions surtout pour découvrir du street art, censé être présent. Je dis bien censé parce qu’à part une peinture sur un mur, nous n’avons rien vu d’autres.

Mais à la nuit tombée, le quartier s’anime et une vingtaine de bars ouvrent pour le plus grand plaisir des noctambules. L’endroit idéal pour goûter la vodka locale à moindre coût avec les locaux !

Pour en découvrir plus sur les lieux à visiter à Varsovie, rendez-vous sur les blogs Accroche tes ailes, Va nu pied ou Génération Voyage.

Alors, vous préférez visiter Varsovie ou Cracovie ?

D’autres villes d’Europe de l’Est comme Prague peuvent valoir le détour. Et pour davantage d’histoire de la Seconde Guerre Mondiale, n’hésitez pas à visiter Berlin.

2 Replies to “Visiter la Pologne : Que Faire à Varsovie ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *