Que faire en Louisiane aux Etats-Unis ?

Bayou Louisiane, Etats-Unis

Après quelques jours passés en road trip au Texas, nous avons poursuivi notre chemin vers l’état de la Louisiane. Dès notre approche de la frontière entre les deux états, on a pu constater un changement radical : beaucoup plus de verdure et d’eau mais aussi des marécages ou plutôt bayous comme on les appelle là-bas et une atmosphère plus humide.

[Vidéo prochainement…]

Vous n’avez pas le temps de lire en entier, voici les infos principales : 

  • Pour visiter un bayou et voir des alligators : Lake Martin près de Lafayette sur un petit bateau (20 $ par personne).
  • Ne manquez pas la cathédrale de Lafayette.
  • A la Nouvelle-Orléans : Bourbon Street, le Carré français et Jackson Square (Frenchmen Street sans trop s’éloigner).
  • Pour visiter une plantation : plantation Laura (créole), Oak Alley, Evergreen… Vous avez le choix !
  • A Baton Rouge, ne manquez pas de visiter l’actuel Capitole mais aussi l’ancien, transformé en musée.

Voyage en Louisiane : Lafayette

Swamp Lake Martin, Lousiane, USA

Notre première étape de ce parcours a été Lafayette. La ville a été fondée par un Acadien, Jean Mouton. Elle s’appelait Vermilionville à l’origine mais elle prend son nom actuel en l’honneur du marquis de La Fayette, qui a joué un rôle important dans l’indépendance américaine. D’ailleurs, chaque année le 4 juillet l’ambassade des États-Unis en France dépose une gerbe de fleurs sur sa tombe, à Paris.

Les Acadiens sont une ethnie canadienne (venant d’Acadie), principalement francophone. Aujourd’hui, leurs descendants en Louisiane s’appellent les Cadiens ou Cajuns en anglais.

Cathédrale Lafayette, Louisiane, Etats-Unis
La jolie cathédrale de la ville…

La ville de Lafayette possède une très belle cathédrale qui se nomme Saint John. Nous avons fait une petite visite et nous sommes peu à peu habitués au climat chaud et humide, typique de la région dès que l’été approche.

Lake Martin, Louisiane, Etats-Unis. Photo : Les Oiseaux Migrateurs

Après une nuit passée dans la voiture, nous avons été visiter un bayou, appelé swamp en anglais, le Lake Martin. Au programme, deux heures avec un guide (et son accent anglais chantant typique d’ici) sur un petit bateau à moteur.

Nous étions seuls avec un couple et un enfant (20$ par personne). C’était parfait, un véritable moment de communion avec la nature et de découverte. Nous avons vu de près les alligators qui peuplent les bayous mais aussi de nombreuses variétés d’oiseaux, des grenouilles et des tortues. Un moment inoubliable.

Visiter la Louisiane en passant par la Nouvelle-Orléans

Le soir, nous dormions en couchsurfing chez Xavier, un français expatrié à côté de la Nouvelle-Orléans.

Une fois n’est pas coutume, nous sommes allés voir un match de NBA : les Pelicans de la Nouvelle-Orléans qui jouaient contre les Thunder d’OKC.

Impossible de passer en Louisiane sans visiter la Nouvelle-Orléans. C’était une ville que j’attendais et peut-être que c’est pour cette raison que j’ai été un peu déçue par le lieu.

Quartier Nouvelle-Orléans, Louisiane, USA

Je m’attendais à entendre de la musique partout dans la ville et dans les bars mais ce n’est pas vraiment le cas. La ville est très touristique, est franchement sale et il y a énormément de gens très bizarres (et plutôt dans le mauvais sens du terme). Dans la catégorie des villes musicales, j’ai bien plus apprécié Nashville et Memphis. Je m’y suis mieux sentie, et pourtant Memphis est une des villes les plus dangereuses des Etats-Unis (2e, 4e ou 10e selon les classements), faisant partie des villes avec le taux de criminalité violente le plus élevé.

Le quartier français (vieux carré français) est très sympa mais on peut rapidement passer d’une rue super mignonne (Bourbon Street) à une rue super glauque. Le meilleur endroit pour trouver de l’animation et de la musique reste la place Jackson Square.

Frenchmen Street par exemple est très sympa pour trouver l’animation le soir et pour manger mais mieux vaut ne pas trop s’éloigner parce qu’elle devient vite très glauque…

La pauvreté est bien présente à la Nouvelle-Orléans, surtout depuis l’ouragan Katrina. La ville ne s’en est jamais vraiment remise malgré les touristes toujours au rendez-vous. Et à côté de ça, dans Garden District, vous pouvez observer les belles maisons des plus riches du coin…

On a aussi testé un restaurant conseillé par notre couchsurfer : Antoine. Une belle découverte. Le menu entrée, plat, dessert du jour est à 20 $ et les saveurs étaient bien présentes.

Les plantations en Louisiane

En Louisiane et notamment autour de la Nouvelle-Orléans, il y a aussi pas mal de plantations. Les plantations aux Etats-Unis (surtout dans le sud), ce sont de grandes propriétés avec une résidence pour les maîtres (de style créole en Louisiane), des cases pour les esclaves et des terres cultivées (tabac, coton, canne à sucre).

Il y a beaucoup de choix pour les visites, ce ne sont pas les lieux qui manquent. Nous avons opté pour la plantation Laura, une des dernières plantations créoles, qui propose des tours en français (cajun) à 13h et 15h pour 25$ par personne. Au bord du Mississippi, nous avons adoré découvrir l’histoire de la plantation et de la famille qui y a vécu sur quatre générations. Je vous conseille vraiment de faire au moins une visite de plantation durant votre séjour.

La plantation Oak Alley à Vacherie, Etats-Unis.
Oak Alley

Nous nous sommes aussi rendus à l’entrée très célèbre de Oak Alley, probablement la plus photographiée. Située à Vacherie, on l’a vu dans de nombreux films (Entretien avec un vampire, Autant en emporte le vent) et elle a même inspiré le jeu les Sims pour l’une de ses demeures.

On voulait aussi visiter la plantation Evergreen, celle qu’on voit dans le film Django, mais elle était fermée (pour info, les horaires de visite : 11h30 et 14h).

Dernière étape : Baton Rouge

Que faire à Baton Rouge ?
Au sommet du Capitole.

Baton Rouge, c’est la capitale de la Louisiane. Nous l’avons parcouru et nous avons surtout visité son Capitole, grandiose, surtout lorsqu’on monte à son sommet.

Mais il y a aussi l’ancien Capitole, en forme de château, transformé en musée qui n’est pas mal non plus !

Dans les coins, à Saint Francisville, nous nous sommes aussi baladés à Myrtles Plantation qui possède un très joli cadre pour boire un verre avec un lac et une belle maison.

Depuis la Nouvelle-Orléans, nous avions débuté la fameuse Route du Blues…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *