Voyage au Kirghizistan : Quel Itinéraire au Kirghizistan ?

Quel itinéraire au Kirghizistan privilégier ?

Le Kirghizistan n’est pas un très grand pays. Si bien qu’en 3 semaines et demi, on a le temps de faire un bon tour et de découvrir toute la richesse du pays ! Découvrez notre itinéraire au Kirghizistan.

Notre itinéraire au Kirghizistan

Quel itinéraire au Kirghizistan ?

Les locaux au Kirghizistan 

Les kirghizes sont les personnes les plus accueillantes que j’ai rencontrées (et pourtant on a fait pas mal de pays). Souriants et toujours prêts à vous aider, même si la communication n’est pas toujours aisée en russe ou en kirghize.

Nous nous attendions davantage à un accueil asiatique : un manque d’hygiène dans les rues, des regards insistants et un accueil de touristes. Mais rien de tout cela. Le pays, de par son histoire et ses influences est à mi-chemin entre l’influence russe et la culture asiatique.

Un mélange somme toute intéressant. Bien sûr, ce n’est que mon avis comme à chaque fois 😉

On mange quoi au Kirghizistan ? 

La nourriture est plutôt grasse, souvent à base de mouton. Nous y étions en été donc nous avons pu profiter des salades de tomates et concombres, sinon les légumes ne sont pas très présents en hiver.

Moi qui n’aime pas le mouton, j’ai eu du mal à manger certains plats. Même en l’ôtant de mon assiette de riz, le goût restait, vu la puissance de leur viande.

Le matin, nous mangions une sorte de pudding/riz au lait avec du pain. Nous avons aussi goûté et appris à préparer le fameux laghman, un plat de nouilles, viandes et légumes.

Bien sûr, vous ne couperez certainement pas au kumis, le lait de jument fermenté. N’étant pas très fan des produits laitiers de base, comment vous dire que le lait fermenté, ce n’était pas vraiment ma tasse de thé !

En parlant de thé, il est toujours servi dès que vous vous rendez quelque part comme un moyen de vous accueillir. Il est accompagné de petits gâteaux et de confiture.

Bref, on mange plutôt pas mal même si nous avons été quelque peu barbouillés pendant quelques jours à certains endroits.

Notre budget au Kirghizistan

Combien coûte trois semaines au Kirghizistan ?
Nos postes de dépenses au Kirghizistan.

Nous avons passé 24 jours au Kirghizistan et dépensé 1049 € sur place, soit moins de 22 € par jour et par personne.

Pour le vol, il est possible d’en trouver à partir de 350 € aller-retour par personne. N’hésitez pas à vous rendre sur Google Flight et Skyscanner et à vous y prendre à l’avance.

Nos tops au Kirghizistan 

Le pays entier est vraiment un coup de coeur. En termes de paysages et d’accueil de la population, c’était vraiment génial.

Il y a pour l’instant peu de touristes mais on voit bien que le pays se développe très vite, notamment sur les randonnées et les treks pour accueillir un maximum de monde.

Les lacs sont vraiment splendides, d’autant plus vu les efforts importants qu’il faut fournir pour les admirer ^^

Nos flops au Kirghizistan

Pas de flop particulier au Kirghizistan, à part les quelques problèmes digestifs qu’on a connu (surtout après un séjour en yourte dans la campagne).

Mieux vaut être sportif pour profiter au mieux du pays en revanche ! Renseignez-vous bien avant de vous lancer dans une randonnée de trois jours en autonomie. Et surtout prévoyez le matériel adéquat. Romain était parti avec ses baskets de badminton (en salle donc), ce qui n’était pas du tout adapté à la randonnée en montagne.

Itinéraire au Kirghizistan : Que faire autour de Naryn ? 

Que faire autour de Naryn ?
Hello, le joli lac désert !

La ville de Naryn n’est pas très grande et construite sur le modèle soviétique. L’architecture est criante des influences de l’époque soviétique. En revanche, aux alentours, il y a des merveilles à découvrir.

L’hiver, il est possible de faire du ski. L’été, vive le road trip !

Le premier jour, nous avons aussi testé un cours de cuisine pour apprendre à cuisiner le laghman dans l’auberge dans laquelle nous étions. Et nous nous sommes rendus à Tash Bashat pour marcher un peu dans la nature avoisinante.

Ensuite, le road trip a vraiment commencé, direction Tach Rabat pour une première randonnée vers le lac Chatyr Kol. Puis, le 4×4 nous mène vers le lac Kol Suu, mon préféré pour ma part.

Lisez l’article complet sur Chatyr Kol et Kol Suu.

Itinéraire au Kirghizistan : Que faire à Bokonbaïevo ? 

A quoi servent les aigles au Kirghizistan ?
Coucou chasseur redoutable !

Bokonbaeïevo, c’est le berceau de la chasse à l’aigle. Cette tradition kirghize sert aujourd’hui aussi les intérêts touristiques.

Les maîtres des aigles proposent de véritables spectacles avec leurs rapaces pesant 6 kilos. Et je peux vous dire que pour en avoir tenu un à bout de bras, c’est plutôt lourd ! Essayez donc de tenir votre chat avec de l’embonpoint ou votre petit chien à bout de bras, vous verrez. On comprend mieux comment ses oiseaux aux griffes et au bec acérés arrivent à capturer des proies de la taille d’un loup… Oui vous avez bien lu ! 🙀

Non loin de Bokonbaïevo se trouve également le canyon de Skavska qui rappelle plus modestement le Grand Canyon.

Consultez notre article complet sur Bokonbaïevo pour en savoir plus.

Que faire à Karakol ? 

La vallée à Karakol pour se rendre au lac Ala Kul est magnifique !
Regardez-moi ça !

Karakol, c’est le paradis des trekkeurs. On y trouve l’un des plus beaux lacs du pays, le lac Ala Kul. Et je peux vous dire qu’on a mérité de l’admirer ce lac !

Trois jours de marche en autonomie, 2000 mètres de dénivelé positif, 2100 mètres de dénivelé négatif pour une altitude maximum à 3860 mètres, y’a plus reposant comme vacances.

C’est un trek qui demande de la préparation et mieux vaut s’y prendre à l’avance (même si nous avons pu trouver du matériel de camping à louer la veille pour le lendemain).

C’est le trek le plus dur que j’ai fait à ce jour. Si les montées sont rudes, surtout à cette altitude, les descentes font flipper sa maman !

Je vous détaille toute notre épopée dans l’article complet sur Ala Kul.

Que faire à Kochkor ? 

Peut-on faire du cheval au Kirghizistan ?
Romain et son destrier fou.

A Kochkor, rien ou si peu de chose. En revanche, c’est là-bas que vous pouvez réserver un trek à cheval pour une journée, trois jours ou davantage.

Pendant notre séjour au Kirghizistan, on a croisé un couple qui traversait le pays à cheval pendant trois semaines, accompagné de leur guide qui ne pipait pas grand chose en anglais. Eprouvant !

Parce que je peux vous dire qu’après trois jours, c’était déjà compliqué pour nos derrières, alors trois semaines. Mais il paraît que ce sont les trois premiers jours qui sont difficiles et qu’après le corps s’habitue finalement à la position. Mouais. J’étais bien contente de laisser mon cheval à l’arrivée !

Bref, si le cheval c’est votre dada (pardon), n’hésitez pas, c’est l’endroit idéal pour faire une randonnée et aller découvrir le lac Song Kul. Les garçons s’y sont même baignés !

Lisez notre article complet sur Song Kul pour avoir tous les détails.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *