Bolivie : Rendez-Vous sur le Lac le Plus Haut du Monde : le Lac Titicaca

Comment profiter au mieux de son séjour en Bolivie ?

Entre la Bolivie et le Pérou se situe le lac navigable le plus haut du monde. Situé à 3 812m d’altitude, le lac Titicaca est aussi considéré comme le berceau des Incas.

C’est tout naturellement que nous avons passés quelques jours sur le lac Titicaca avant de rejoindre notre prochaine destination : le Pérou.

L’arrivée à Copacabana (en Bolivie hein !)

Que faire à Copacabana ?
Trouverez-vous Romain dans cette photo ?

Le trajet jusqu’à Copacabana fut relativement mouvementé. J’en profite pour vous préciser que cela n’a rien à voir avec les plages de Copacabana. Et si vous voulez voir Line Renaud se déhancher sur la chanson du même nom et avoir le titre dans la tête, c’est cadeau, ne me remerciez pas !

Bref, je disais donc, le trajet fut mouvementé. Lorsque nous étions à La Paz, il y avait des petits mouvements politiques (la routine là-bas) et nous avons été bloqués pendant 1h30 à la sortie de El Alto.

Le bus est passé par la campagne bolivienne, sur des routes totalement WTF ou plutôt des chemins de traverse. Nous avons d’ailleurs dépassé un bus qui avait crevé (ils ont dû perdre 2h de plus ^^).

Copacabana, c’est un petit village situé aux abords du lac Titicaca. C’est de ce village que nous avons embarqué pour la Isla del Sol.

C’est quand même plus beau que la ville de Sucre !

Le lac Titicaca : la Isla del Sol

Pourquoi aller sur le lac Titicaca ?
Vue depuis la Isla del Sol.

La Isla del Sol, c’est une petite île située sur le lac Titicaca. Pour la rejoindre, il faut embarquer sur un bateau (15 bob, soit moins de 2 €) pour 1h30 à 2h de traversée.

Nous avons eu un peu peur durant la traversée car elle s’est déroulée entièrement sous la pluie… Cela n’augurait pas de bonnes choses pour la suite. Mais heureusement pour nous, le temps a changé peu de temps après notre arrivée sur l’île.

A peine arrivés, nous devons aussi payer 10 bob (environ 1,30 €) pour pouvoir accéder au reste de l’île. Il faut également savoir que l’île est désormais partagée en deux et que les touristes ne sont pas les bienvenus au nord. Il y a donc peu d’activités à prévoir sur la Isla del Sol, le but premier étant de s’y reposer et de se balader.

Quand se rendre en Bolivie ?
Prêt pour l’ascension ?

Se balader à 4 000 mètres d’altitude est déjà suffisant, croyez-moi ^^ Et dès l’arrivée, vous devrez monter une bonne flopée de marche en pierre pour rejoindre le village. Avec la pluie, faites attention à ne pas glisser. Et surtout faites comme nous : laissez le plus gros de vos affaires à Copacabana.

Que faire sur la Isla del Sol ?
Ce genre de paysage…
Vue sur le lac Titicaca.
On rencontre des ânes, des cochons et des lamas.
Que faire sur la Isla del Sol ?
On s’est aussi fait un copain mouton très affectueux 😂

Sur l’île, aucun véhicule à moteur, on ne se déplace qu’à pied ou à dos d’ânes (les pauvres). C’est reposant et les paysages sont grandioses.

On en profite pour lire, se détendre, contempler la nature et déguster du poisson du lac.

Prenez aussi une claque par procuration au Salar d’Uyuni !

De retour à Copacabana : le Cerro Calvario

Après une journée complète et une nuit sur la Isla del Sol, nous reprenons le chemin vers Copacabana. Nous réservons un bus pour rejoindre Arequipa au Pérou le lendemain et profitons de l’après-midi pour nous balader dans la ville.

Près du lac se trouve le Cerro Calvario et il porte plutôt bien son nom si l’on se trompe de chemin comme nous 😂(oui, c’est un peu notre spécialité : pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué).

La montée est rude et je souffle comme un boeuf entre mon cardio d’enfant de 4 ans et les 4000 mètres d’altitude. L’avantage, c’est qu’il n’y a personne !

Et la vue vaut le détour.

On est à peu près autant isolé qu’à Torotoro.

Que faire à Copacabana ?
Vue depuis le cerro Calvario.

Enfin si l’on ne regarde pas par terre… Les déchets sont partout et c’est bien dommage !

Après être redescendu par le côté touriste facile, nous rejoignons la cathédrale qui a des airs de mosquée. Elle dénote dans le paysage de la ville, à croire qu’ils ont mis tout l’argent dans la cathédrale.

Pourquoi aller à Copacabana ?
La cathédrale de Copacabana.

On se retrouve vite pour le bilan de la Bolivie 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *