Bilan du Chili : Itinéraire & Budget

Posted on
Quel a été notre itinéraire au Chili ?

Voguez entre mer bleu azur et villes colorées. Prenez le large entre lagunes paradisiaques et déserts lunaires. Découvrez notre bilan du Chili

Notre itinéraire au Chili 

Trajets au Chili pendant notre tour du monde.
Voici notre itinéraire au Chili !

Nous avons commencé au Chili pendant notre périple en Argentine. 

Notre première entrée dans ce pays a eu lieu à Chile Chico pour nous rendrez à Puerto Rio Tranquilo et découvrir les Capillas de Marmol

Après la fin de notre descente de l’Argentine, nous avons traversé la frontière au niveau de Puerto Natales pour aller visiter les Torres del Paine

Puis voici les différentes étapes réalisées : 

  • Punta Arena, 
  • Puerto Montt et Puerto Varas, 
  • L’île de Chiloé, 
  • Santiago et Valparaiso, 
  • La Serena, 
  • La vallée del Elqui, 
  • Le désert d’Atacama. 

Les flèches violettes représentent les trajets en bus, les flèches rouges, les trajets en avion et les flèches vertes symbolisent nos déplacements en voiture de location sur l’île de Chiloé.

Les locaux au Chili 

Les Chiliens ne sont pas les personnes les plus accueillantes que nous ayons rencontré. 

En Patagonie chilienne notamment, nous avons été accueilli très froidement, à Puerto Rio Tranquilo. 

Après, je ne souhaite pas faire une généralité, il s’agit simplement de mon ressenti. Après avoir quitté l’Argentine et avoir connu un super accueil, le soufflet est un peu retombé ^^

Nous avons aussi rencontré des Chiliens très sympas, surtout quand on faisait du stop. C’était d’ailleurs le sujet d’une anecdote que je vous ai raconté dans la newsletter du mois de juin !

Que faire au Chili pour quel budget ?
Résumé en image de notre périple au Chili.

On mange quoi au Chili ? 

On s’est beaucoup fait à manger au Chili, comme en Argentine, car le coût de la vie fait qu’on ne peut pas se permettre d’aller tous les jours au restaurant. 

Les supermarchés offrent le même vaste choix qu’en Europe, mis à part quand on sort des villes. 

A San Pedro de Atacama par exemple, il n’y avait que des petites épiceries. 

Alors on ne mange rien de bien exotique, la nourriture ressemblant à la nôtre. Nous n’avons pas goûté énormément de plats, à l’exception des empanadas, déjà présentes en Argentine. 

Dans la région de Pisco, impossible de ne pas céder à l’appel du pisco et du vin chilien et en bord de mer, les fruits de mer et les poissons étaient les bienvenus. 

Notre budget au Chili 

Nos dépenses pour le bilan du Chili !
Qu’a-t-on dépensé au Chili ?

Nous sommes restés 32 jours au Chili et avons dépensé 2454 € à deux, soit 38,30 € par jour et par personne. 

Nous avons dépassé notre budget de plus de 200 € sur ce coup-là !

Mais, on a eu des dépenses imprévues : rachat de chaussures pour moi, entre autres.

Comme on peut le voir sur le diagramme, c’est clairement dormir, se déplacer et bouffer qui coûtent le plus cher dans ce pays. Un peu comme chez nous quoi ! 

Nos tops au Chili 

  • La Vallée del Elqui : douceur de vivre au milieu des vignes et de la verdure. Le soleil est toujours présent ou presque (321 jours dans l’année), ne gâchant rien du spectacle que nous offre la nature, 
  • L’île de Chiloé : sur le moment, je n’étais pas convaincue. Je trouvais l’île sympa mais sans plus. Il faut dire que j’ai pas mal galéré en voiture puisque nous nous sommes engagés sur une piste de cailloux non tassés avec une petite Toyota Aygo… Après coup, je me rends compte que c’était un très joli lieu, digne d’une carte postale, 
  • Le désert d’Atacama : mais bien sûr, mon plus gros coup de coeur au Chili, c’est le désert d’Atacama. Perdu au milieu, le petit village de San Pedro est très touristique mais il est possible de s’éloigner rapidement de l’agitation pour profiter de petits coins désertiques. 

Nos flops au Chili 

  • L’accueil des gens : les Chiliens n’étaient pas les plus accueillants du monde. Bien sûr, je ne fais pas une généralité et nous sommes peut-être mal tombés,  
  • Le coût de la vie : sans surprise, le Chili a un niveau de niveau quasiment équivalent à la France. Il faut s’adapter et accepter de payer ses fruits et légumes plus chers en Patagonie où rien ne pousse !
  • Certains chiens errants de Valparaiso : ou je pourrais dire Valparaiso en elle-même. Allez-y, jetez-moi des cailloux puisqu’apparemment tout le monde adore cette ville ^^ Moi, je n’ai pas été transcendée. J’ai trouvé la ville sale et elle ne m’inspirait pas confiance. Deux chiens errants ont aboyé sur Romain dans une ruelle et d’autres avaient l’air un peu fous ^^ 

Le bilan du Chili en vidéo 

Recevoir sa dose de voyage

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *