Que Faire en Andalousie ? – Road Trip d’une Semaine en Espagne

Que faire dans la ville de Séville ?

Le printemps, c’est la saison idéale pour aller en Andalousie. Il ne fait pas encore trop chaud pour pouvoir visiter et on profite quand même de journées ensoleillées.

Oui, mais le sud de l’Espagne, c’est grand, alors que faire en Andalousie ?

L’Andalousie est une région autonome du sud de l’Espagne, la deuxième la plus grande d’Espagne et la plus peuplée. Comme quoi, tous les Espagnols ne vivent pas à Madrid et à Barcelone !

Et au coeur de cette région, huit provinces se partagent l’affiche : Almeria, Cadiz, Cordoue, Grenade, Huelva, Jaen, Malage et Séville.

Il y a de quoi faire en somme ! Comme vous vous en doutez, en une semaine, il est impossible de tout visiter. Et vous nous connaissez, on aime bien prendre notre temps. Alors, nous avons dû faire des choix.

Bye bye Cadiz, Cordoue et Malaga ! Nous avons privilégié la boucle entre Séville et Grenade.

(Retrouvez les infos pratiques en bas de l’article)

Première étape du circuit en Andalousie : les villages blancs

Que faire à Algodonales ?
L’oranger, arbre officiel de l’Andalousie !

L’atterrissage se fait à Séville, d’où nous louons une voiture, direction Algodonales.

Le village est plutôt mignon, on est directement plongé dans l’atmosphère espagnole avec des orangers remplaçant nos platanes français.

Manque de bol, en Andalousie, contrairement à la croyance populaire, il ne fait pas toujours beau ! Nous nous sommes levés sous un ciel morose et des températures basses et nous avons été chassés de la place du village par la pluie.

Note pour nous-mêmes : prévoir des vêtements plus chauds ! Affronter la pluie avec une veste en jean, ce n’est pas très efficace. Pluie 1 0 Les oiseaux migrateurs.

Pourquoi aller à Zahara ?
Joli village médiéval.

Nous reprenons la voiture direction Zahara de la Sierra, un village blanc suspendu en haut d’une falaise avec une vue imprenable sur un magnifique lac. Bon, pour la couleur, je pense que c’est mieux avec du soleil, mais nous profitons quand même de quelques accalmies pour prendre des photos et monter au château médiéval surplombant la ville.

Que faire en Andalousie ?
La vue est pas dégueu quand même !

Nous empruntons la route longeant le lac en direction de Setenil de las Bodegas, un autre village blanc connu pour ses habitations troglodytes. La pluie redouble d’intensité et le temps de visiter le village, nous sommes trempés ! Pluie 2 0 Les oiseaux migrateurs.

Que visiter en Andalousie ?
Le village possède des maisons troglodytes.

Après un déjeuner dans un restaurant traditionnel de Setenil, nous reprenons la route pour Ronda.

Visiter l’Andalousie : Ronda

Que faire à Ronda ?
Ronda est aussi belle de jour que de nuit.

A Ronda, nous avions pris un Airbnb, vraiment trop mignon. A l’arrivée, nous avons eu assez de mal à trouver une place : les rues sont étroites et il y a du monde.

Nous profitons de notre arrivée en fin de journée pour faire quelques courses pour le dîner avant d’aller découvrir la ville une première fois de nuit.

Le pont neuf éclairé est très joli et nous trouvons une superbe vue depuis un mirador en contrebas, celui des Jardines de Cuenca.

Pourquoi visiter l'Andalousie ?
La ville est prise entre les pierres médiévales et les oliviers.

Le lendemain, nous partons assez tôt pour découvrir la ville au calme. Ronda est très touristique et même si la période est encore paisible, les voyageurs sont tout de même présents. Nous profitons des vues sur le pont neuf sans personne, d’abord depuis le Mirador de Ronda puis nous retournons aux Jardines de Cuenca.

Depuis le petit parc, nous descendons vers le pont arabe, passons à côté des bains arabes et remontons vers l’église et la porte Almocabar.

Que visiter à Ronda ?
La place de la mairie, magnifique !

Ronda ne serait pas une ville médiévale sans ses murailles, sur lesquelles nous déambulons, encore seuls. Nous marchons ensuite jusqu’à la plaza de la Duquesa de Parcent puis vers la plaza Mondragon.

Comme les places italiennes, les places espagnoles valent souvent le détour. La plaza del Socorro est aussi réputée, mais elle était en travaux quand nous y étions, ce qui enlève un peu de sa superbe.

Quel circuit Andalousie faire ?
“Ils ont refermé derrière moi, ils ont eu peur que je recule…”

Nous terminons notre tour de la ville par une visite incontournable : les Arènes de Ronda. Construites en 1785, elles font partie des plus anciennes arènes du pays encore en activité pour la corrida. En son sein, se trouve également une école d’équitation.

Car qui dit sud de l’Espagne et Andalousie, dit corrida. Et on ne peut s’empêcher de fredonner la chanson de Cabrel, dénonçant cette cruelle tradition…

Que faire en Andalousie : El Caminito del Rey et El Torcal

Où acheter les billets pour El Caminito del Rey ?
Plutôt impressionnant, mais sans danger !

El Caminito del Rey, c’était l’une des “randonnées” les plus dangereuses du monde. De nombreuses personnes ont perdu la vie en se risquant sur ce chemin, fait de plaques de béton fixées à la falaise et non entretenu depuis 1921…

Après une fermeture en 2000, la province de Malaga a finalement décidé de rénover le parcours et l’a rouvert au public en 2015.

Y a-t-il un risque sur el Caminito del Rey ?
Le parcours aujourd’hui.

Aujourd’hui, il n’y a plus aucun risque. Mais le parcours à flanc de falaise reste impressionnant, à 100 mètres au-dessus d’une gorge.

Comment se rendre au Chemin du Roi ?
La petite charlotte horrible !

La route pour y parvenir est magnifique et il y a moyen de s’arrêter assez souvent pour prendre de jolies photos.

Après avoir vécu quelques sensations fortes, nous reprenons la route, direction El Torcal de Antequerra. C’est la fin de la journée et le soleil se couche. Les couleurs sont flamboyantes sur les pierres qui nous rappellent les paysages karstiques de Chine et les pancake rocks de Nouvelle-Zélande.

Que faire à El Torcal ?
Pour voir les bouquetins adorables, direction la vidéo en bas de l’article 😉

Mais ce qu’on n’avait pas prévu, c’était de tomber nez à nez avec des bouquetins ibériques trop mignons. Après nous avoir observé quelques temps, ils ont traversé et on rejoint les sommets des pics avec une aisance incroyable.

Il est déjà temps de partir, direction notre prochaine destination : Grenade.

Road trip en Andalousie : visiter Grenade

Grenade, c’est un peu l’incontournable de l’Andalousie avec notamment la visite de l’Alhambra.

Pourquoi visiter Grenade ?
Ce genre de vue, entre ville et nature !

Avoir une voiture à Grenade, par contre, ce n’est pas le top. J’ai eu un peu de mal à trouver une place gratuite et encore, nous n’étions pas dans le centre ville !

A Grenade, nous avons surtout chillé.

Dans le centre, nous avons dégusté des tapas sur la place Bibrambla et visité le marché Alcaceira, sorte de mini souk dans les petites ruelles.

Dans le quartier en hauteur d’Albaycin, nous avons mangé et bu des coups (une fois n’est pas coutume) et profité des vues magnifiques sur l’Alhambra depuis le mirador San Nicolas mais aussi depuis les jardins d’une petite mosquée à 30 mètres de là.

Comment acheter des billets pour l'Alhambra ?
Vue depuis le quartier de l’Albaycin.

Le coucher de soleil sur l’Alhambra est plutôt sympa dans ce coin-là, diffusant des couleurs chaudes sur les murs blancs et ocres du palais.

Nous avons aussi découvert le quartier de Sacromonte qui offre de jolies points de vue sur l’Alhambra avec l’avantage d’être bien plus tranquille que le quartier de l’Albaycin. C’est l’ancien quartier tzigane et une abbaye surplombe ce petit village dans la ville.

Que faire à Grenade ?
Le cloître de l’abbaye du Sacromonte.

La visite est très axée sur la religion et ne nous a pas vraiment plu. L’abbaye est jolie, surtout le cloître en son sein mais à part si vous êtes féru de religion, je ne la conseille pas.

Comment trouver des billets pour l’Alhambra ?

Trouver des billets pour l’Alhambra, ça peut être un sacré casse-tête… Le site officiel ne ressort pas le premier dans les moteurs de recherche et beaucoup d’agences cherchent à vous vendre les tickets deux à trois fois plus chers. Mieux vaut maîtriser l’espagnol et faire votre recherche en espagnol.

Le site officiel Tickets.Alhambra-Patronato propose des tickets à partir de 5 € pour une visite nocturnes des jardins et du Generalife. Attention les jardins sont fermés la nuit jusqu’en avril. Le billet général coûte 14 €.

Comment visiter l'Alhambra ?
Une visite de nuit du palais Nazaries.

Je vous conseille de vous y prendre à l’avance : quand nous regardions une semaine avant, il n’y avait plus de billets disponibles pour le jour où nous étions à Grenade.

Cela dit, nous en avons trouvé la veille pour le lendemain, en visite de nuit pour les palais Nazaries et Charles X et normalement les jardins (mais ils étaient fermés au début du mois de mars). Nous avons payé 15 € le billet.

J’ai été assez frustrée de cette visite : de l’attente, beaucoup de monde et peu de choses à voir finalement en comparaison à la grandeur du lieu. Mais cela reste tout de même magnifique !

Visiter Séville en Andalousie 

Que faire autour de Séville ?
Les mosaïques sont partout en Andalousie, rappelant les azulejos portugais.

Avant Séville, on a fait un stop dans la petite ville de Carmona. Comme d’habitude, on a bu un coup sur la place du village et mangé des tapas. On est en Espagne ou on n’est pas en Espagne ?

Après avoir rendu la voiture à l’aéroport, direction le centre ville de Séville pour trouver notre hôtel.

Que faire à Séville ?
Passion se promener au bord de l’eau.

Le lendemain, nous nous sommes baladés sur les bords du Guadalquivir depuis la Plaza de Armas jusqu’à la Torre del Oro.

Nous avons traversé le parc Maria Luisa, où Romain a pu se marrer en regardant les canards, puis nous avons gagné la plus belle place que j’ai vu jusqu’à présent : la plaza de Espana (celle de Séville, bien sûr, parce qu’il y en a une dans à peu près chaque ville).

Que visiter à Séville ?
La plaza de Espana !

Au-delà de son côté grandiose, la place dégage une chaleur incroyable et ses mosaïques sont de toute beauté. On a pu assisté à un petit spectacle de flamenco sous les arches et flâner tranquillement au soleil. Car oui, Séville est le seul endroit en Andalousie où nous avons pu sortir en t-shirt !

Pourquoi visiter Séville ?
L’architecture mudéjare dans toute sa splendeur !

En fin de matinée, nous avons visité l’Alcazar. N’hésitez pas à réserver vos places sur internet pour éviter la file d’attente. Nous y avons chillé pendant 2 bonnes heures, visitant les jardins et admirant l’architecture.

Le quartier de l’Alfalma est plutôt mignon et sympa pour boire un verre (encore) mais il est déjà temps de partir au match Séville-Real Sociedad.

Le lendemain, il était temps d’aller voir ce que raconte la Cathédrale de Séville. Elle est franchement pas dégueu, mais il faut aimer les bains de foule… Une fois encore, pensez à réserver vos billets sur leur site en avance. En montant au sommet de La Giralda, on a pu profiter d’une jolie vue sur Séville en essayant de se faufiler entre les touristes.

Que faut-il visiter à Sevilla ?
Vue depuis la cathédrale de Séville.

Après avoir fait un tour dans le quartier de Triana, et de Santa Cruz, nous avons été à La Carboneria voir un spectacle de flamenco. L’entrée est gratuite et les spectacles ont lieu à 21h30, 22h30 et 23h30 pendant 30 minutes.

Arrivez en avance ! Le lieu est bien connu des touristes. Nous avons trouvé le spectacle un peu décevant : beaucoup plus de chant que de danse (en tout cas sur le premier passage) et moi je préfère la danse 😉

Mais si vous voulez voir une danseuse de flamenco, il y en a une assez régulièrement à l’angle de la cathédrale, côté rail de tram. Elle danse parfois avec un guitariste et une chanteuse, parfois avec seulement de la musique enregistrée.

Après un passage aux archives d’Inde et un petit-déjeuner copieux le lendemain, il était temps de rentrer en France !

Visiter l’Andalousie : infos pratiques 

Si vous voulez vous rendre en Andalousie, voici quelques informations qui pourront vous aider.

Notre circuit en Andalousie

Séville => Algodonales => Zahara de la Sierra => Setenil de las Bodegas => Ronda => El Caminito del Rey => El Torcal de Antequerra => Grenade => Carmona => Séville

Où dormir en Andalousie ?

  • Albergue rural à Algodonales : 36 € pour une chambre twin et une salle de bains commune… Franchement pas extra pour le prix et bruyant lorsque nous y étions,
  • Airbnb trop mignon à Ronda : 44 € la nuit pour un vrai appartement,
  • Airbnb Grenade : 123 € pour deux nuits pour un appartement en duplex,
  • Hôtel Arc House à Séville : 80 € pour deux nuits en chambre twin avec salle de bains commune. Près du centre mais pas terrible (très bruyant),
  • Hôtel Pension Santa Maria la Blanca à Séville : 22,50 € la nuit. Beaucoup mieux, plus mignon et juste à côté de la cathédrale de Séville.

Les transports en Andalousie

Pour la location de voiture, nous sommes passés par Goldcar. Nous avons payé 132 € pour 4 jours de location d’une Opel Corsa et 55 € d’essence.

L’avantage de Goldcar, c’est qu’en passant par leur service Key’n’Go, on ne laisse pas de caution. Quand on n’a qu’une carte de débit et pas de crédit, c’est plutôt cool !

Le bus de l’aéroport de Séville au centre-ville (Plaza de Armas) coûte 4 €. C’est la ligne EA et il faut compter 35 minutes de trajet.

A Setenil de las Bodegas, nous avons opté pour le parking payant et heureusement ! Les rues sont très étroites et vraiment pas pratiques en voiture. Nous avons payé 3 € pour environ 2 heures sur place.

Les visites en Andalousie

  • Les arènes de Ronda : 8 € par personne (9,50 € avec audioguide),
  • El Caminito del Rey : 10 € par personne à réserver sur le site, avec un horaire précis,
  • L’Alhambra : 15 € par personne,
  • L’Alcazar : 12 € par personne,
  • La Cathédrale de Séville : 9 € par personne (1 € de frais de gestion sur internet pour deux personnes),
  • Une place de foot Séville-Real Sociedad : 50 €.

One Reply to “Que Faire en Andalousie ? – Road Trip d’une Semaine en Espagne”

  1. Il y a tellement à voir en Andalousie qu’on ne sait plus où donner de la tête!! Je pense qu’une semaine n’est pas suffisant pour apprécier cette superbe ville du su de l’Espagne!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *