Indonésie : Pourquoi n’a-t-on pas aimé Lovina à Bali ?

Que faire à Lovina ?

Après 15 jours au Vietnam, nous rejoignons Bali, l’île des Dieux pour quelques jours. On y retrouve Véronique et Aurélien, la mère et le frère de Romain, pour un mois en Indonésie. Notre premier stop est à Lovina à Bali. 

4 jours dans une villa de rêve pour bien se mettre en jambe pour la suite du voyage.

La plage Lovina Beach

Vous vous attendez à trouver une belle plage de sable fin et une eau cristalline où les poissons viennent vous chatouiller les pieds ? On vous a menti !

Quand on tape « plage Bali » dans Google Images, la plupart des photos qui apparaissent sont des plages paradisiaques mais elles ne se trouvent pas à Bali. Ce sont bien souvent des plages de Lombok ou des îles Gili (nous y reviendrons ^^).

Faut-il aller à Lovina Beach ?
Voilà, voilà…

La plage de Lovina, c’est plutôt sable noir, déchets sur la plage et mer pleine d’algues, dans laquelle se déversent eaux usées des hôtels qui bordent toute la côte.

On a quand même voulu aller voir un peu plus loin et on a eu raison. On a vu une étoile de mer bleue (oui, oui bleue) ^^ Mais enfin, la pellicule verte à la surface de l’eau m’a fait sortir assez rapidement (surtout sans masque et chaussures).

Découvrez aussi notre article sur le lever de soleil à Borobudur.

Les vendeurs de Lovina Beach

En plus d’être d’une propreté et d’une beauté franchement discutables, la plage de Lovina est envahie de vendeurs. Impossible d’être tranquille 5 minutes.

Vous pourrez acheter des fruits, choisir un bijou en coquillage et noix de coco, vous faire masser, opter pour un tour en moto… Bref, ils proposent de tout mais surtout ils ne vous lâchent pas.

Au début, c’est sympa, ils lancent la discussion mais rapidement, ça devient assez lourd. Surtout quand vous êtes clairs sur votre intention de ne pas acheter mais qu’ils insistent quand même pour vous déballez tout leur matos.

Lisez aussi notre carnet de voyage sur volcans d’Indonésie.

Les dauphins de Lovina à Bali

Une des attractions que l’un des 1000 vendeurs vous proposera à coup sûr, c’est d’aller voir les dauphins au lever du soleil. On ne l’a pas fait et je vais vous dire pourquoi.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, vous serez loin d’être les seuls à voguer à la recherche des mammifères marins.

Une bonne soixantaine de bateaux prendront le départ avec le vôtre et dès que la moindre nageoire d’un dauphin émerge de l’eau, tous se précipite à sa suite. Je vous laisse imaginer le stress enduré par les pauvres animaux…

Peut-être qu’en basse saison, cela vaut le coup mais je préfère franchement me passer de voir des dauphins plutôt que de faire grimper leur rythme cardiaque au-delà du raisonnable.

Ce traitement assez discutable ne devrait plus nous étonner mais nous révolte toujours autant. On a déjà constaté que les asiatiques n’accordent pas un grand égard aux animaux quels qu’ils soient…

Consultez également notre article sur le Bromo et l’Ijen pour 44 €.

La villa 

Où louer une villa à Lovina ?
On a bien kiffé la piscine quand même !

La villa en soi était parfaite. Elle était propre, spacieuse et la piscine était bienvenue. De plus, elle n’était vraiment pas chère ! Elle nous est revenue à 160 € pour quatre jours. Divisé par 4 personnes, ça vaut vraiment le coup !

En revanche, elle était franchement éloignée de tout contrairement à ce qui était marquée sur l’annonce… Il n’y avait pas de plage praticable (et je ne parle pas de Lovina), pas de restaurants à proximité.

Il y avait simplement un supermarché, qui ne vendait même pas de viande, de fruits ou de légumes (pas de marché à proximité non plus). Nous qui rêvions de nous faire à manger, c’était loupé !

Bref, sans voiture ou scooter, nous étions assez isolés. Si c’était à refaire, nous aurions choisi un autre endroit que Lovina pour louer une villa, mais si ça vous intéresse, c’était celle-là.

Lisez notre expérience de conduite à Bali.

Le positif de Lovina à Bali : les sources Banjar

Le vrai point positif de la région de Lovina, ce sont les sources Banjar.

Des sources naturelles d’eau chaude, voire très chaude, aménagées en piscine où locaux et touristes viennent se baigner.

La journée que nous avons passée là-bas était parfaite ! Se délasser dans les bassins, nager ou se faire masser par les jets d’eau puissants, c’est quand même très plaisant. Il y a même un restaurant qui surplombe les sources, un peu cher mais de bonne qualité.

Attention à prévoir un maillot de bain auquel vous ne tenez pas trop : le soufre, ça tâche. J’ai eu un mal fou à m’en débarrasser sur mon maillot blanc !

Et allez-y le matin, le monde afflue assez rapidement dès midi sonné.

Où se baigner dans des sources d'eau chaud à Bali ?
On a passé une journée aux sources d’eau chaude.

La campagne à Lovina est vraiment jolie également mais le nombre de chiens qui aboient quand on passe devant les habitations est assez dissuasif…

Les clôtures, ça n’existe pas en Asie !

Que faire à Lovina Beach ?
La campagne est jolie aussi, faut avouer 😉

Préparez aussi votre voyage à Bali avec Le Routard.

2 Replies to “Indonésie : Pourquoi n’a-t-on pas aimé Lovina à Bali ?”

  1. Ignoble blogue d’occidental nanti qui ne se rend même pas compte de la misère dans laquelle vit la population locale! C’est pour survivre qu’ils vous “harcèlent”, ils ont faim et doivent nourrir de nombreux enfants! Pendant que les touristes consomment 300 litres d’eau par jour, certains locaux doivent faire 20 kilomètres à pied pour obtenir un seau de 10 litres: réfléchissez un peu à l’indécence de vos propos! Si tout est dramatiquement pollué c’est à cause des hôtels à touristes qui déversent tout dans la mer!

    1. Je comprends que de prime abord, en ne lisant que cet article (car clairement vous n’avez lu que cet article), vous puissiez vous faire une fausse image de nous.
      Mais d’un : je ne trouve pas que les insultes soient un commentaire très constructif.
      De deux : je suis totalement consciente de la situation des Indonésiens et du fait que le pays subit les mauvais cotés du tourisme (j’ai d’ailleurs explicitement dit dans l’article que ce sont les hôtels qui rejettent les eaux dans l’océan).
      De trois : je réfléchis très bien toute seule mais merci de m’avoir proposé de le faire 🙂

      Bonne soirée à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *