Samedi 4 février. Arrivée à Chengdu 成都.
Cette ville en plein cœur du Sichuan compte pas moins de 9 millions d’habitants.
C’est souvent une simple ville étape dans laquelle on ne s’attarde pas et on se dépêche de rallier la vallée de Jiuzhaigou 九寨沟 au nord ou l’Emei Shan et le bouddha de Leshan au sud.
Quelques endroits valent tout de même le coup d’œil si vous y passez.

Le centre de recherche des pandas géants

Comptez 58 yuans par personne (environ 8 €) pour visiter les 300 m2 du parc entre 7h30 et 17h30.

Le meilleur moment pour voir les pandas est apparemment le matin entre 8h30 et 10h (à l’heure du petit-déjeuner). Mais si comme nous, vous n’êtes pas très matinal, ne vous en faites pas, vous pourrez quand même les voir manger et jouer !
Plusieurs bus peuvent vous y déposer sans problème, demandez conseil à votre hôtel ou votre auberge de jeunesse !

Quoi visiter dans la capitale du Sichuan ?

Notre chouchou qui faisait trop le show !

Le centre est en réalité un parc très agréable à visiter. Il faut compter une journée pour bien en profiter si comme nous, vous aimez observer les animaux.
L’avantage de ce parc est justement que c’est un centre de recherche qui aide les pandas à se reproduire et à faire perdurer l’espèce. Ce n’est pas un zoo. Et même si les pandas sont bien évidemment dans des enclos fermés en captivité, il faut savoir que c’est une des clés qui fait que l’espèce n’est plus en voie de disparition.
En effet, le panda est un animal solitaire et la femelle n’a la possibilité d’être fécondée qu’une fois par an. Si par chance elle croise un mâle à ce moment-là, elle donnera naissance à un seul panda (2 ou 3 dans de rares cas). L’intervention de l’homme et de la science a permis à l’espèce de ne pas s’éteindre. C’est quand même beau le progrès des fois !

People’s Park et Wushu Monastery

Quels sont les lieux à visiter à Chengdu ?

Un monastère et un parc pour s’éloigner de l’agitation de la ville !

La ville de Chengdu à proprement parler ne nous a pas transcendé : beaucoup d’immeubles, de la pollution, une grande ville en pleine expansion en somme !
Ne ratez pas cependant le parc People’s Park, un écrin de verdure qui fait du bien. Et le Wushu Monastery, où vous pourrez boire du thé dans l’une des nombreuses maisons de thé !

L’hébergement

Où dormir à Chengdu ?

Boire une bière tranquille sur la terrasse de l’auberge !

En revanche, on conseille grandement l’auberge de jeunesse dans laquelle nous avons logée : Hello Chengdu International Youth Hostel. Le confort est sommaire mais le cadre est magnifique ! En été, cela doit être particulièrement agréable de prendre un verre sur la terrasse. Le personnel parle anglais et est serviable.

Comptez 8 euros pour une chambre double avec salle de bains commune.

Le trajet en bus direction Jiuzhaigou 九寨沟

Mardi 7 février. Arrivée à Jiuzhaigou après 10 heures de bus. Les bus pour Jiuzhaigou partent de la Gare du Nord de Chengdu. Hé oui vous avez bien lu, il faut 10 heures en moyenne pour aller à Jiuzhaigou.
Mais finalement le temps passe vite. Les bus sont plutôt confortables et le conducteur fait souvent des pauses dans des endroits où vous pouvez acheter de quoi vous restaurer.
On peut aussi aller aux toilettes moyennant 1 yuan. Toilettes est un bien grand mot, ce sont plutôt des trous, avec à peine de quoi vous cacher, mieux vaut ne pas être trop pudique !
La fréquence des pauses est par contre incertaine ! Il est possible de passer 3 heures sans s’arrêter et ensuite de faire deux pauses en une demi-heure !

Le réserve naturelle de Jiuzhaigou (九寨沟)

Prix d’entrée : 220 yuans en haute saison, soit 31 € (1er avril au 15 nov), 180 yuans, soit 26 € en basse saison (16 nov au 31 mars). Ajoutez à cela le prix de la navette : 90 yuans, soit 13 € en haute saison et 80 yuans en basse saison. Si vous souhaitez visiter le parc en deux jours, il faut le préciser à l’achat des billets et cela coûte 20 yuans de plus. 

Découvrez Jiuzhaigou en automne, en été ou en hiver !

La Colorful Pond (flaque colorée) sur la branche « Primitive Forest ».

Le parc de Jiuzhaigou est réputé l’un des plus beaux du monde grâce à ses 118 lacs aux différentes teintes de bleus, verts et même jaunes. La couleur particulière des lacs est due au sol calcaire et riche en minéraux de la région. Il s’étend sur 420 km2 et des navettes permettent de le visiter sans peine.

Vous n’êtes pas obligés de prendre les navettes mais sachez que selon la saison, de nombreux chemins sont fermés et il est donc parfois difficile de circuler à pied. Les billets à l’entrée des bus sont très peu contrôlés cependant (cela nous est arrivé parce qu’on n’était pas au bon endroit).

Une chose à savoir : le parc fonctionne comme une station de ski, c’est-à-dire que les lieux d’intérêt ferment du haut vers le bas. Si vous prenez la navette dès le début, laissez-la vous conduire au point le plus haut, puis redescendez au fur et à mesure.

Le parc forme un Y et est donc divisé en deux branches. Nous avons eu le temps de le visiter en une journée parce que beaucoup d’endroits étaient fermés. Mais deux journées en haute saison ne sont pas de trop étant donné le nombre de touristes !

Si vous n’avez qu’une journée, nous vous conseillons de visiter la branche menant à Primitive Forest, c’est la plus jolie !

Pour les chinois, Jiuzhaigou est un endroit magique !

Laissez-vous émerveiller par les différentes couleurs présentes dans un même lac !

Des rencontres

Shenzen, Hong Kong, Shanghaï, quelles villes privilégier ?

C’est assez rare pour être souligné : on a croisé des Français !

Sur le chemin du retour pour Chengdu, nous avons rencontré deux couples de français expatriés. Ils vivent à Shenzen, grosse ville près de Hong Kong.

Nous avons bien sympathisé et il faut dire qu’ils nous ont bien facilité la tâche ! Ils parlaient bien mieux chinois que nous et ont pu nous donner des conseils précieux.

Ils nous ont emmené dans un restaurant pour tester une spécialité chinoise : le hot pot, ce qui peut se traduire par « fondue chinoise ». On fait cuire les aliments dans un bouillon épicé ou non, ce qui s’apparente un peu à la fondue. C’est délicieux !

En France, on a la fondue savoyarde et la fondue bourguignonne, mais en Chine c'est plus sain !

On vous donne faim ? C’est le but !

N’hésitez pas à visiter la page Facebook pour plus de photos de Chengdu et Jiuzhaigou 😉 A très vite pour notre périple dans le Hunan !

Alexia