La Vaccination Avant un Tour du Monde

Posted on
J'aime pas le piqûres, comment faire ?

Alors les vaccins, parlons-en ! Non je ne fais pas une pub pour le ministère de la Santé rassurez-vous !
Mais à moins de deux mois du départ, il est temps d’y penser !

Le parcours de santé 

Certains sont totalement contre l’idée de se faire vacciner avant de partir faire un tour du monde.
Sachez que rien ne vous y oblige, à part si vous comptez voyager en Amérique du Sud et/ou en Afrique, le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire dans certains pays (la liste complète ici).

Pour avoir des conseils sur les vaccins préconisés, je suis d’abord allée voir mon médecin traitant. Il m’a prescrit le vaccin combiné contre la fièvre typhoïde et l’hépatite A (75 € en pharmacie, attention aux délais, j’ai mis 4 mois avant de le recevoir) et m’a ensuite orienté vers le service Santé Voyages situé à la clinique Saint André à Bordeaux.

Une consultation à Santé Voyages vous coûtera 25 € + le montant des vaccins si vous vous en faites faire.
Pour ma part, j’ai eu la bonne surprise d’apprendre que la législation pour le vaccin contre la fièvre jaune avait changé et qu’il était maintenant valable à vie !

Ouf ! Je l’avais déjà fait en 2006 pour un voyage en Guyane française et il m’avait mise un peu K.O !

Si vous devez néanmoins le faire, sachez qu’il vous en coûtera 53 €.

Les vaccins sont obligatoires dans certains pays !
Ce petit carnet jaune prouve votre vaccination contre la fièvre jaune et d’autres vaccins, ne le perdez pas !

Les conseils du médecin

Au-delà de la vaccination, le médecin qui vous reçoit vous donne des conseils selon les pays dans lesquels vous allez :

  • Ne pas boire l’eau du robinet en Asie et ne pas y manger de glaces ou glaçons,
  • Ne pas manger de fruits et légumes crus et non pelés en Asie,
  • Prendre un traitement contre le paludisme seulement si vous prévoyez de passer plus de 4 jours dans la jungle : il vous donne une ordonnance pour acheter les cachets contre le paludisme, en fort recul en Asie,
  • Les vaccins conseillés selon votre itinéraire : vous les suivez ou non, ce ne sont que des conseils, aucune obligation.

Les vaccins conseillés

Il m’a conseillé de faire deux vaccins en plus de l’hépatite A et fièvre typhoïde que je vais laisser de côté :

  • Contre la rage. Sachez qu’il demande 3 injections à 36 € chacune et qu’il ne vous donne qu’un délai supplémentaire si vous vous faites mordre par un animal pour rallier un centre médical (1 semaine si vous êtes vacciné contre 3 jours si vous ne l’êtes pas).
  • Contre l’encéphalite japonaise. Ce vaccin exige quant à lui 2 injections à 82 € chacune. Sachant que c’est une maladie rare, à vous de voir si vous pouvez vous le permettre ou non.

Ceci n’est que mon expérience et n’est pas une vérité absolue !

Il est fortement conseillé de vous adresser à Santé Voyages, dès lors que vous souhaitez partir dans un autre coin du monde que l’Europe occidentale. Votre médecin peut également vous renseigner sur les risques encourus dans chaque zone géographique.

N’hésitez pas non plus à consulter le site du ministère des Affaires Etrangères, qui vous conseille sur la vaccination mais également sur la sécurité du pays et sur les démarches à faire pour obtenir un visa par exemple.

Alors les vaccins avant de faire le tour du monde, pour ou contre ?

MAJ 30 novembre 2016 

Après un deuxième passage à Santé Voyage pour Romain et de plus amples renseignements, nous avons finalement décidé de faire le vaccin de l’encéphalite japonaise, qui est certes une maladie rare mais mortelle (aucun traitement n’existe après découverte de la maladie).

En bref, un petit récap budgétaire : 

  • Consultation : 25 € par personne,
  • Fièvre jaune : 53 €,
  • Hépatite A : 29 €,
  • Hépatite A + fièvre typhoïde : 75 €,
  • Encéphalite japonaise : 82 € par personne et par injection, soit 328 € (un sacré investissement).

MAJ juin 2018

Mon discours sur la vaccination a un peu changé depuis que j’ai voyagé en Asie et que je me suis faite mordre par un chien en Thaïlande…

En effet, les chiens errants sont très présents en Asie et notamment en Thaïlande, en Birmanie, au Laos, au Cambodge et en Indonésie (surtout Bali). 

Et malheureusement, comme vous avez pu le voir, on ne peut pas toujours éviter les morsures.

Au-delà des chiens, les singes sont également très présents notamment en Malaisie, en Indonésie et à dans quelques lieux en Chine et en Thaïlande. Ce sont souvent des singes qui ont l’habitude des humains et n’ont plus peur de s’approcher donc de griffer ou mordre si on ne leur donne pas ce qu’ils veulent. 

En Thaïlande, aucun souci pour trouver les vaccins anti-rabiques et surtout l’immunoglobuline à injecter dans la blessure si vous n’avez pas été vacciné en amont. Mais dans d’autres pays, ça peut être plus compliqué…

Ainsi, après mon expérience, je vous conseille vivement de vous faire vacciner contre la rage. Juste pour éviter de flipper et de suivre le protocole pendant un mois ! 

Pourquoi se faire vacciner contre la rage ?
Source : OMS

On n’en parle pas assez parce qu’en France, la rage est une maladie disparue mais en Asie et en Afrique, la rage tue encore énormément… 

Souvenez-vous du petit Français de 10 ans mordu par un chiot au Sri Lanka et décédé un mois après parce que la maladie s’était déclarée. Une fois que les symptômes se déclarent, il est trop tard. Ne sous-estimez jamais une griffure ou une morsure en voyage… 

S'inscrire à la newsletter

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *