Road trip Nouvelle-Zélande : Que Faire sur l’île du Sud ?

Posted on
Heureuse d'être arrivée en haut et de profiter de la vue !

Après quelques semaines de pause, je vous livre la deuxième partie de notre road trip en Nouvelle-Zélande. Que faire en Nouvelle-Zélande sur l’île du Sud ? Allez, venez, on vous montre !

Que faire en Nouvelle-Zélande sur l’île du Sud ? 

Nous avons débarqué ou plutôt atterri à Christchurch le 9 septembre 2017 après avoir pris l’avion depuis Auckland. Notre première nuit se fait dans une maison d’hôtes pleine de courant d’air près de l’aéroport. Le lendemain, nous récupérons notre deuxième campervan, Daffy. Et c’est parti pour 4000 bornes en 32 jours !

Akaroa Bay

Même si le temps n’a pas été des plus cléments sur Akaroa, nous avons profité des éclaircies pour partir en randonnée. 

Que faire à Akaroa ?
Montgomery Reserve.

Akaroa, c’est un petit bout de France en Nouvelle-Zélande. Ce bras sortant de l’île du sud a subi une tentative de colonisation française sur fond de pêche à la baleine (bouh). Même si les britanniques prennent rapidement l’ascendant sur la Nouvelle-Zélande, certains kiwis descendent de colons français et les marques de la présence française sont partout. 

Pourquoi aller à Akaroa Bay ?
C’est aussi un super endroit pour pêcher des palourdes 😉

Notamment dans le petit village de Lyttelton, situé à 20 minutes de Christchurch. 

Nous vous conseillons également la marche de Montgomery Reserve. Par beau temps, la vue est dégagée sur toute la baie d’Akaroa.

Le mont Cook

Comment ne pas se rendre au pied du mont Cook et admirer cette montagne solitaire ? 

Que faire au Mont Cook ?
Splendide !

Les paysages sont à couper le souffle et notamment les lacs Tekapo et Pukaki qui lient la montagne à l’eau dans un tableau épousant toutes les nuances du bleu au vert. 

De nombreuses randonnées permettent de s’approcher plus ou moins du mont Cook. C’est le cas de la Red Tarns Walk et de la Benmore Peninsula Track. Le vent et la pluie étaient de la partie quand nous y étions, si bien que nous avons dû nous contenter de ces deux-là. 

Dunedin et la baie d’Otago

Où est le Katiki Point ?
Un phoque se prélassant au soleil.

En descendant vers la ville de Dunedin, on s’est arrêté au Katiki Point. Nous avons pu y observer de nombreux phoques, à quelques mètres de nous, venus profiter du soleil. C’est a priori un excellent endroit pour voir les manchots mais plutôt en fin de journée, au coucher du soleil. 

Même si nous n’avons pas eu la chance de voir des manchots, le point est vraiment joli et vaut le coup d’oeil. J’espère simplement que vous n’êtes pas sensible aux odeurs, vous comprendrez d’où vient l’expression « ça sent le phoque » 😉 

Que faire dans la baie d'Otago ?
Vue depuis la randonnée.

Huriawa Pa Walk est une petite randonnée venteuse qui vous mènera sur le haut de falaises se jetant dans la mer. Un bon bol d’air frais et des sensations au rendez-vous !

Que faire à Dunedin ?
Un peu de street art dans les rues de Dunedin.

La ville de Dunedin m’a particulièrement séduite par son street art et le jeu de pistes lié. Une ambiance un peu étrange y règne. Nous semblons faire un bond dans le temps et atterrir dans une époque révolue. La plus vieille église de l’Otago se trouve à Dunedin, l’église Saint Paul. 

Le Parc des Catlins

Si la ville d’Invercargill n’offre rien d’intéressant, ses alentours valent le détour. Le Parc des Catlins regorge de paysages et d’endroits parfois étranges. 

Que faire dans le Parc des Catlins ?
Le phare du Nugget Point.

Vous pourrez vous rendre à Kaka Point mais nous lui avons préféré Nugget Point, bien plus photogénique, avec son phare. 

Sur la route, vous pourrez vous arrêter sur de nombreux points d’intérêt, la plupart du temps, des cascades. Parmi elles, nous vous conseillons Koropuku Falls et Purakaunui Falls. Les photos ne rendent pas justice aux lieux, je ne préfère pas les mettre. 

Où voir des manchots en Nouvelle-Zélande ?
Hé non, pas de manchots !

Une autre occasion de voir des manchots s’est offerte à nous mais malheureusement, ils n’ont pas pointé le bout de leur bec. Cependant, la forêt pétrifiée de Curio Bay est assez hors du temps pour se suffire à elle-même. 

Que faire à côté d'Invercargill ?
Un habitant d’un village très particulier.

Si vous êtes dans le coin, il est impossible de manquer Demolition World. Une ville miniature abrite d’étranges habitants et de bizarres objets de brocante… Le prix d’entrée est libre. 

Fiordland

Que faire dans les Fiordland ?
Henry’s Creek où nous avions passé la nuit.

Sans doute l’un des moments les plus émouvants de ce tour du monde pour moi. La croisière sur la Milford Sound vaut franchement le coup. Vous pouvez trouver des réductions sur le site Bookme.

Nous avons eu la chance d’être suivis par un banc de dauphins. Les cétacés s’amusaient avec les vagues du bateau et sortaient nous faire un petit coucou de temps à autre. 

De quoi vous mettre le sourire aux lèvres toute la journée ! 

Pourquoi faire une croisière sur la Milford Sound ?
La Milford Sound, mystérieuse.

L’après-midi s’est suivie par une randonnée fort sympathique en compagnie de nos nouveaux compagnons de route Margaux, Martial, JB et Marie. Le Marian Lake vaut bien la peine de s’être légèrement perdus sur le trajet. Hé oui, même à six cerveaux, on a réussi à passer à côté des marqueurs !

Quelle randonnée faire dans les Fiordland ?
La fine équipe au Marian Lake !

Dans la région, il est aussi possible de voir un des oiseaux les plus rares au monde au Bird Sanctuary : le takahe. Il n’en reste que 300, tous en Nouvelle-Zélande. 

Où voir des takahe ?
Oui, oui, il y a bien un moineau qui paraît bien chétif à côté.

Queenstown

Que faire à Queenstown ?
Queenstown vue d’en haut.

Nous avons pu observer Queenstown sous toutes les coutures grâce aux différents treks possibles. On a commencé par le Queenstown Hill Trail, une courte randonnée qui grimpe pas mal. Paraît-il que le coucher de soleil vaut le coup de ce côté-là…

Notre baptême d’hélicoptère a également eu lieu à Queenstown, toujours en réduction grâce au site Bookme. 

Quelles randonnées faire à Queenstown ?
On a réussi !

Enfin, on a fait une longue randonnée, assez compliquée et qui devient quasiment de l’escalade la dernière heure, où il faut composer avec le vent froid.

La Ben Lomond Track est difficile mais la récompense vaut tous les efforts fournis. Et puis, après l’effort, le réconfort, on a filé à la piscine se détendre ! 

Wanaka

Que faire à Wanaka ?
La petite ville de Wanaka.

On aurait aimé rester plus longtemps dans cette petite ville au bord d’un lac. De nombreuses randonnées sont possibles et le cadre appelle franchement à la détente. 

Que faire à Wanaka ?
Shine bright like a diamond… lake.

On s’est contenté de la Diamond Lake Track, qui offre une vue magique sur le lac éponyme.

Sur la route des glaciers

Que faire sur la route des glaciers ?
Les Blues Pools.

La route vers les glaciers de l’île du Sud réserve quelques surprises agréables. Parmi elles, les Blue pools qui donnent une envie de se baigner irrépressible, seulement contenue par les faibles degrés de l’eau…

Quelles cascades valent le détour en Nouvelle-Zélande ?
Fantail Falls.

Les cascades sont nombreuses dans ce coin-là et il est possible de s’arrêter régulièrement pour faire des pauses champêtres auprès de la Fantail Falls par exemple. 

On a également eu enfin l’occasion de voir des manchots pour de vrai à la Monro Beach après avoir failli abandonner. Heureusement que Margaux a l’oeil ! 

Où sont les glaciers de Nouvelle-Zélande ?
Le glacier Fox…

Les glaciers, en revanche, nous ont déçu et plutôt même attristé. Jugez plutôt les photos. Pour ceux nous suivant sur Instagram et Facebook, rien à voir avec le monumental Perito Moreno qu’on a eu la chance de découvrir. 

Que deviennent les glaciers de NZ ?
Le glacier Franz Josef.

Les glaciers fondent rapidement en Nouvelle-Zélande. On s’en est rendus compte grâce aux panneaux qui annonçaient le glacier plusieurs kilomètres avant d’arriver à l’actuel amas de glace… 

Que faire dans la région des glaciers en Nouvelle-Zélande ?
Le Lake Matheson.

Heureusement, le Lake Matheson est venu nous remonter le moral avec des reflets incroyables sur son eau calme.

Paparoa

Deux éléments sympas à découvrir dans cette partie de l’île du sud. 

Les Pancake Rocks, formés grâce au vent et à la mer. 

Et la Pororari River Walk qui nous a replongé dans des paysages dignes de l’Asie et de sa jungle luxuriante. 

Que visiter dans la région de Paparoa ?
Pororari River Walk.

Abel Tasman

Que faire dans le parc d'Abel Tasman ?
La vue sur l’Abel Tasman.

Mais pour la fin de notre séjour en territoire kiwi, le temps n’était pas vraiment de la partie. C’est donc avec un temps assez mitigé que nous avons abordé l’Abel Tasman Coastal Walk

Par ailleurs, la randonnée est facile et la vue est souvent dégagée sur la mer et le littoral. Avec un temps ensoleillé, je pense qu’elle vaut vraiment le coup d’oeil 😉 

Christchurch

Enfin, last but not least, nous nous sommes rendus à Christchurch. La capitale de l’île du sud est encore sous le coup du tremblement de terre de 2011 qui a fait 185 morts. Les stigmates sont encore présents partout dans la ville qui se reconstruit petit à petit. 

En revanche, l’ambiance est particulière, les habitants reprennent peu à peu leurs marques malgré le choc subi. 

Mais pour relancer la consommation et laisser la vie reprendre son cours, la ville a rapidement installé des commerces dans des containers. Un petit côté hipster qui avait surtout vocation à être pratique et rapide. 

Que faire à Christchurch ?
Des containers comme commerces.

Dans quels campings dormir ?

Comme pour l’île du Nord, on a privilégié les campings gratuits le maximum du temps. Mieux vaut avoir un campervan self-contained (autonome) pour cela.

Or, dans notre article sur les meilleures manières d’économiser en van, on vous indiquait que prendre un campervan autonome ne revenait pas forcément plus cher.

Les campings testés : 

  • Lyttelton Boat Ramp – Christchurch : gratuit. C’est simplement un parking avec des toilettes sèches un peu éloignées.
  • Akaroa Boat Ramp : gratuit. Idem que le précédent.
  • Rakaia Huts Campground : gratuit avec des toilettes.
  • Lake Pukaki Reserve – Mont Cook : gratuit avec des toilettes sèches dans les bois. La vue vaut vraiment le déplacement !
  • All Day Bay Beach – Mont Cook : gratuit avec toilettes.
  • Ocean View Recreational Reserve Brighton – Dunedin : gratuit (pas de toilettes dans mon souvenir).
  • Hillview Campsite – Dunedin : 10$ par personne, toilettes, douches chaudes payantes, accès gratuit à la cuisine, wifi payant.
  • Waikawa Recreation Reserve – Parc des Catlins : gratuit.
  • Winton Free Camping Area – Parc des Catlins : gratuit.
  • Henry Creek Campsite – Fiordland : camping du DOC, 13$ par personne, avec seulement des toilettes sèches.
  • Cascade Creek Campsite – Fiordland : camping du DOC, 13$ par personne, avec seulement des toilettes sèches.
  • Lumsden Free Campsite : gratuit et proche de toilettes avec de l’eau.
  • Rotary Club Carpark Camping – Queenstown : gratuit avec des toilettes et de l’eau.
  • Twelve Mile – Queenstown : camping du DOC, 13$ par personne, avec seulement des toilettes sèches.
  • Diamond Lake Camping – Wanaka : gratuit avec toilettes sèches, à l’entrée de la Diamond Lake Track.
  • Lake Paringa – Wanaka : camping du DOC, 13$ par personne, avec seulement des toilettes sèches.
  • Glacier Country Campervan Park – région des glaciers : 15$ par personne avec douche chaude et wifi gratuit.
  • Ocean Beach Camping – région des glaciers : gratuit.
  • Maruia Falls Carpark – Paparoa : gratuit avec toilettes sèches très mal entretenues.
  • The Barn – Abel Tasman : 16$ par personne avec douche chaude, accès à la cuisine.
  • Alfred Stream Reserve – Nelson : gratuit.
  • Taylor Dam Reserve – Blenheim : gratuit. Coups de klaxon à 4h du matin et on s’est fait attaquer par un oiseau en allant aux toilettes à quelques centaines de mètres du parking ^^
  • Renwick Domain Carpark – Renwick : gratuit. C’était bruyant mais on y était un samedi soir.
  • Hanmer Amenity Camping : gratuit.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *