Don’t worry, go chez Mr Happy à Dalat !

Posted on
Où loger à Dalat ?

Après notre passage à Hô Chi Minh Ville, nous avons pris la direction de Dalat. L’air y est paraît-il plus respirable et la ville est appelée le petit Paris.

La ville de Dalat

Les maisons colorées sont très présentes à Dalat.
Dalat.

Effectivement, dès notre arrivée en fin de journée, l’air est plus frais et on ne dit pas non à une veste et un pantalon. La température descend rarement en dessous de 10° et elle n’excède pas 25° en été.

Après les températures avoisinant les 35-40° à Hô Chi Minh ville mais aussi au Cambodge, au Laos et en Thaïlande, on n’est pas mécontents d’un peu de fraîcheur.

Située sur les hauts plateaux du centre du Vietnam à 1500 mètres d’altitude, la ville de Dalat avait été choisie par les colonialistes au 19ème siècle pour son climat proche de celui de la France. Aujourd’hui encore l’influence française est bien présente à travers la présence de villas normandes, de chalets savoyards ou encore de sa cathédrale à la française.

L'inspiration française se retrouve à Dalat.
La gare de Dalat ressemble à celle de Deauville.

La gare de Dalat rappelle également la France puisqu’elle est inspirée de celle de Deauville.

Notre arrivée chez Mr Happy

Notre arrivée en fin de journée était attendue par Mr Happy et Kay et nous sommes accueillis avec du thé et des bananes du jardin (oui, on pourrait difficilement dire ça en France).

L’accueil est chaleureux et amical. On se sent déjà comme en famille. Mr Happy nous explique les différentes activités qu’il propose : tour en scooter de la région, préparation de dîner avec les autres hôtes, happy hour et petit déjeuner.

Nous découvrons ensuite notre chambre. L’équipement est sommaire : les cloisons sont en bois aggloméré, le matelas est par terre, il n’y a pas de fenêtre et la lumière n’éclaire pas très bien.

Mais qu’importe, c’est cosy, douillet et propre. Mieux que beaucoup de chambres que nous avons déjà testées. En plus, même si la salle de bains est commune, elle est d’une propreté jamais égalée en Asie. Tout est neuf et il y a de l’eau chaude !

La préparation du dîner chez Mr Happy

Que cuisine-t-on chez Mr Happy ?
C’est parti pour la cuisine !

Moyennant 6$ par personne, on peut participer à la confection du repas et de ses multiples plats. Pizza, curry de légumes, nems, et autres poêlées de légumes savoureux. Et je vous mets au défi de tout finir !

Comment fait-on les nems vietnamiens ?
Miam !
Comment confectionner des nems à la crevette ?
Des nems maison !!!

Mais avant la préparation, il faut se rendre au petit marché pour acheter les ingrédients. Le climat tempéré de Dalat permet à de multiples fruits et légumes de croître, pour mon plus grand plaisir : patates douces, courgettes, aubergines, carottes, ail, oignon, avocats, bananes, mangues…

Où achète-t-on des légumes à Dalat ?
Direction le marché !

Ensuite, c’est parti pour les commis de cuisine ! On épluche, épépine et découpe tous les ingrédients dont nous aurons besoin, le tout dans la bonne humeur. On échange avec des anglaises et des singapouriens, les autres guests de l’hôtel.

Puis, le premier soir, nous avons droit à la pizza spéciale de Mr Happy à base de galette de riz : une chacun. Un délice ! Le tout suivi par du riz accompagné d’aubergines à l’ail, simple mais diablement efficace. Puis ce n’est pas tout, vient ensuite le curry de légumes au poulet ou au tofu pour les végétariens.

Nous réitérons l’expérience deux soirs plus tard et nous aurons la chance de confectionner nos nems aux crevettes nous-mêmes. J’en salive encore…

La découverte de la région de Dalat

Quand visiter la gare de Dalat ?
Gare de Dalat, Vietnam.

En revanche, nous n’avons pas opté pour le tour en scooter, d’abord parce qu’on a de mauvais souvenirs, ensuite parce qu’il n’était pas dans notre budget.

On lui a préféré le tour en minivan, moins cher même si moins sympa, je vous l’accorde. On a pu découvrir la région à travers :

  • La gare de Dalat (qu’on avait déjà été voir par nous-mêmes et tant mieux, parce qu’avec le tour il y avait énormément de monde),
  • Une plantation de roses,
  • Un village de minorités,
  • Une distillerie d’alcool de riz qui était également un élevage de criquet : on a pu goûter les deux ^^,
  • La cascade Elephant Waterfall,
  • Le Happy Buddha et le temple qui l’accompagne,
  • Une usine de vers à soie,
  • Une plantation de café Luwak : les belettes mangent les grains de café. Leur excréments sont ensuite récupérés, nettoyés et les grains sont torréfiés pour ensuite devenir du café.
Quelle minorité sont présentes au Vietnam ?
Le village des minorités : ça fait un peu « zoo », on n’a pas trop aimé…
Les araignées étaient partout dans le village des minorités.
Oh, une araignée volante !
Quel est le goût des criquets ?
Les criquets à déguster, je ne suis pas super fan, Romain a bien aimé.
Où se trouve l'Elephant Waterfall ?
Une nouvelle cascade, le chemin pour y accéder était sympa à parcourir.
Combien coûte le tour en moto avec Mr Happy.
Vue d’en haut.
Où voir le Happy Buddha ?
Il a une bonne tête !
Où visiter une usine de vers à soie ?
Les vers sont à l’état de cocon et donc encore vivants quand on les dépouille de la soie.
Comment fabrique-t-on de la soie ?
Et voilà ce que ça donne une fois mis en bobine.
Comment fabrique-t-on du café luwak ?
Les belettes qui mangent le café.
Comment récupère-t-on les excréments des belettes ?
Le café une fois nettoyé.
Le Vietnam offre du bon café.
La dégustation de café !

En faisant le tour en moto, vous êtes accompagné par Mr Happy et/ou Kay qui vous fait découvrir les mêmes endroits + la Crazy House et une autre cascade dont j’ai oublié le nom.

Où prend-on le téléphérique ?
Le monastère sur les hauteurs de Dalat.

Par ailleurs, on a également pris le téléphérique sur les hauteurs de la ville pour aller voir un monastère : le truc lam.
L’ambiance y était tout sauf zen avec la quantité de touristes s’agitant dans tous les sens mais c’est plutôt joli. La vraie expérience reste quand même la traversée en téléphérique.

L'ambiance du monastère est tout sauf apaisante.
Plutôt sympa, non ?

Pourquoi choisir Mr Happy à Dalat ?

Qui rencontre-t-on chez Mr Happy ?
Kay, avec qui nous avons beaucoup échangé sur la France et le Vietnam.

Chez Mr Happy, c’est plus qu’une guesthouse.

On parle, on rit, on fait à manger, on boit un coup, on débat,
on danse, on chante, on apprend des mots en vietnamien,
en singapourien, en chinois…

Bref, c’est une véritable expérience à vivre. Mr Happy et Kay sont adorables, très amicaux et n’hésitent pas à vous offrir de leur temps et des petites attentions. On est partis dans le bus avec deux avocats du jardin et deux cocas.
Quand Romain a été malade, Kay est allé lui acheter des médicaments.

En plus, les petits déjeuners étaient super bons et copieux que ce soit les pancakes ou les œufs au plat. Tout ce qu’on a mangé là-bas était délicieux même les noodles en soupe, c’est pour vous dire !

Où se trouve le cinéma à Dalat ?
Sortie au cinéma : la deuxième de sa vie pour Kay 🙂

Et surtout l’ambiance est bon enfant et on espère pouvoir y revenir un jour. Mais quelque chose me dit qu’avec cette gentillesse, ils se seront agrandis quelque part dans Dalat, c’est tout ce qu’on leur souhaite 😉

Infos pratiques :

  • Pour réserver
  • 9 € la nuit avec petit déjeuner, encore moins cher en dortoir : 4 €.
  • 15$ le tour en minivan, 26 à 32$ le tour en scooter.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *