Que faire dans le Yunnan ?

Seul au monde dans les Gorges du Saut du Tigre…

Dimanche 26 mars. Arrivée à Hutaioxia (anciennement Qiaotou) depuis Lijiang 丽江市.
Je fais une petite ellipse temporelle et nous aborderons Lijiang dans un autre article. La ville est plutôt touristique et je préfère la traiter en même temps que Dali 大理, autre ville très touristique du Yunnan.

Mais que fait-on à Hutaioxia ? On se prépare pour faire le trek des Gorges du Saut du Tigre (虎跳峡) bien sûr !

Comment se rendre aux gorges du saut du tigre ?

Depuis Lijiang, il faut prendre le bus de ville 12 qui vous amène à la gare routière appelée Lijiang Bus Terminal.
Le trajet jusque dans les gorges du saut du tigre dure 2h30.

Où dormir avant de démarrer le trek ?

A la Jane’s Tibetan Guesthouse ! Située sur la gauche, juste après le guichet où l’on paie l’entrée pour les gorges 65 yuans (un peu plus de 9 €). Pas besoin de réserver, surtout en hors saison ! Comptez 35 yuans (5 €) la nuit en dortoir.

Nous étions seuls dans un dortoir d’une dizaine de lits plutôt confortables.
Avant de s’endormir, au lieu de compter les moutons, on peut lire les différents mots laissés par tous les randonneurs passés par là.

Les repas sont succulents, notamment le petit déjeuner anglais très copieux ! Parfait pour démarrer le trek en pleine forme !
Seul hic : aucune trace de Jane ! Dommage vu les commentaires sur les draps au mur, elle avait l’air bien sympathique ! Sa fille nous a bien régalé quand même, la relève est assurée !

Nous ne voulions pas démarrer le trek dès la sortie du bus, c’est pourquoi on s’est arrêté une nuit ici. De même, il est possible de laisser son sac à dos et de le récupérer au retour, ce que nous avons fait.

Malheureusement, je ne sais pas si ce sont les souris dans les murs, couinant et courant toute la nuit, l’appréhension de mon premier trek ou un mélange des deux mais ma nuit a été courte et le réveil difficile !

Premier jour de trek dans les gorges du saut du tigre

Où se trouvent Tiger Leaping Gorge ?

Première vraie vue après 2 heures de marche.

Rude montée dès le départ

Départ de la Jane’s Tibetan Guesthouse à 9h30 après un petit déjeuner parfait. Avant de commencer réellement le trek, on doit marcher une demi-heure sur la route.
Le paysage est inexistant, seuls les camions rompent la monotonie de cette première montée sous la pluie.

On passe ensuite aux choses sérieuses ! Mais la pluie se calme et nous débutons deux heures d’ascension assez ardue sous un ciel clément.
Bon, je vous avoue que ces deux premières heures ne sont pas les plus intéressantes, le paysage est bien plus beau ensuite.
On fait quelques courtes pauses de temps en temps, histoire de reprendre notre souffle et de contempler le paysage qui devient de plus en plus beau au fur et à mesure.

Nous croisons la désormais célèbre mamie vendeuse de cannabis sans bien comprendre en quoi le cannabis peut aider dans l’effort. Manger des noix est pour nous bien plus efficace pour reprendre un peu de force.

Que faire dans les gorges du saut du tigre ?

Mouais, bof ! 🙂

Les 28 lacets légendaires

Après une descente et une courte pause boisson dans le premier village que nous croisons, à la Naxi Guesthouse, nous poursuivons notre route. Il est 12h30 mais nous n’avons pas encore faim.

Ensuite nous traversons le village de Nuoyu et rencontrons les fameux 28 lacets que tout le monde redoute. Alors certes, ce n’est pas facile, ça monte et cela s’apparente plutôt à de l’escalade qu’à de la marche, mais ce n’est rien d’insurmontable. Les passages compliqués comme celui-ci ne durent pas longtemps. On pense à bien respirer et à garder un rythme fluide adapté pour ne pas se mettre en difficulté et tout roule !

J’avais peur de mal supporter l’effort à cause de l’altitude mais finalement, tout s’est bien passé ! Alors bien sûr, je ne dis pas qu’on peut y aller en courant non plus ! Ménagez vos efforts pour tenir la distance.

Après un arrêt vers 15h30 pour manger à l’auberge Tea Horse, nous reprenons notre descente vers le village suivant où nous passerons la nuit.

Comment venir à Hutiaoxia depuis Lijiang ?

Où dormir après le premier jour de trek ?

Après 17 kilomètres de marche (et un peu d’escalade), le repos est bien mérité !
On a choisi la Halfway Guesthouse pour sa vue depuis le dortoir sur les montagnes ! Coucher et lever de soleil magnifiques, même depuis son lit !

Comment bien préparer son trek ?
Comptez 40 yuans (moins de 6 €) pour un lit en dortoir et de 100 (14 € sans vue) à 200 (29 €) voire 350 yuans (50 €) pour une chambre double (avec vue).
La terrasse panoramique est plutôt sympa aussi !
Les repas sont ok mais sans plus. Ils sont même plutôt radins sur le petit déjeuner surtout après la Jane’s Tibetan Guesthouse.

Pourquoi faire le trek des gorges du saut du tigre ?

Prendre le petit-déjeuner sur la terrasse avec un lever de soleil sur la montagne, c’est plutôt sympa !

Deuxième jour dans les gorges du saut du tigre

Si le temps avait été assez clément le premier jour, si on met de côté la première et la dernière demi-heure de marche, le deuxième jour nous promet d’être encore plus beau.
Je prends mon petit déjeuner sous un grand soleil qui émerge de la montagne.
Départ à 10 heures de la guesthouse.

Quelles chaussures prévoir pour le trek des gorges du saut du tigre ?

Une de nos photos préférées du trek !

Le début est assez plat mais la descente arrive vite. Les paysages sont toujours somptueux, on aperçoit souvent le puissant Yangtsé en contrebas.
On doit également traverser des petites cascades ! Et nos chaussures ne sont pas étanches, heureusement qu’il fait beau, on sèche vite !
Les descentes s’enchaînent, ça devient compliqué pour les jambes et surtout les genoux. Sur la fin, on croise de plus en plus de troupeaux de chèvres, menés par des bergers.

Quels animaux croise-t-on dans les gorges ?

Coucou toi !

On arrive à la Tina’s Guesthouse vers 12h30. C’est la fin de l’upper trek !
Il faut réserver le bus pour notre prochaine étape. Il part à 15h30 pour Shangrila.

Descente au plus près du fleuve

Quel est le prix du trek dans les gorges du saut du tigre ?

Au plus près du puissant fleuve !

Mais la descente n’est pas terminée ! On décide de poursuivre pour aller au plus près du fleuve Yangtsé, réputé comme l’un des plus puissants au monde.
Une voiture de Tina nous dépose à l’entrée où il faut payer 10 yuans (1,40 €) pour descendre. Soit. Nous croisons des mules portant des randonneurs fatigués.
La descente est plus aisée ici, des marches sont creusées à même la pierre.
Pour approcher le fleuve encore plus près, il faut de nouveau payer 15 yuans (2,10 €)… Et ce n’est pas fini…
On ne paie pas 5 yuans de plus pour aller sur le point de vue (on voit la même chose sur le rocher d’à côté).
Le fleuve ne manque pas à sa réputation. On n’a pas envie de tomber dedans. Il brasse, il tourbillonne, il fait de l’écume.

Quelle est la légende des gorges du saut du tigre ?

Au bout du petit pont en bois digne d’Indiana Jones, le rocher d’où le tigre aurait sauté !

La légende des Gorges du Saut du Tigre

Les Gorges du Saut du Tigre sont prétendument les plus profondes du monde. Il faut savoir que le tigre en Chine est un symbole de puissance, et est considéré comme le roi des animaux au même titre que le lion. 

La légende veut qu’un tigre voulant échapper à un chasseur aurait sauté par-dessus le canyon en son point le plus étroit (25 à 30 mètres tout de même). 

Et maintenant il faut remonter !

Vu tout ce qu’on a descendu, on se dit que la remontée va être ardue. Et effectivement ce n’est pas du gâteau ! Le changement de température par rapport à la veille change tout ! Il doit faire 20-25 degrés et on a l’impression qu’il fait 35 tellement on sue, on boit et on se verse de l’eau dessus.

Vous avez aussi la possibilité en repayant (bien sûr) 15 yuans, de faire la remontée à l’échelle. Ayant le vertige et ne voulant pas payer encore une fois, on a passé notre tour.

On a refusé de payer deux fois, où a priori c’était obligatoire, ce qui nous a valu un bon jet de pierres de la part d’une vieille dame… Tout ça, parce qu’on passait devant sa maison et sachant qu’il nous restait 20 mètres à faire pour arriver en haut…

Bilan

En conclusion, pour un premier trek, les Gorges du Saut du Tigre sont un bon choix à condition d’avoir un temps clément. Par 30 degrés, je ne le ferais pas !
Je pensais être plus en difficulté que ça. Finalement les 17 premiers kilomètres s’avalent assez facilement et le deuxième jour, il ne reste « que » 6 kilomètres environ.

C’est mon coup de cœur en Chine ! C’est tellement différent de ce qu’on a vu. Les paysages sont grandioses. La montagne du Dragon de Jade, haute de près de 5600 mètres, est visible la première partie du trajet. On a l’impression d’être souvent seuls au monde même si l’on croise des gens sur la route.
Le fleuve est vraiment impressionnant. J’ai adoré marcher ces deux jours et découvrir la nature dans une Chine parfois un peu trop polluée.
Alors bien sûr, la pollution est aussi présente ici… Le contraire serait trop beau ! Bouteilles en plastique, canettes et autres déchets se retrouvent souvent au détour d’un chemin…
Allez la prochaine fois, on y va en équipe et on ramasse tous les déchets, ça vous dit ?

Conseils

  • Prévoyez de bonnes chaussures. Pas besoin de chaussures de randonnée, mieux vaut des baskets déjà faites dans lesquelles vous êtes à l’aise.
  • Ne partez pas avec trop d’eau. Un litre par personne suffit. Des vendeurs sont présents tout au long du chemin.
  • Prévoyez un vêtement de pluie. Le temps change très vite en montagne.

Pour rêver un peu plus…

…Et vous donner envie d’y aller, découvrez d’autres photos sur la page Facebook. Suivez nous aussi sur Instagram, on poste pas mal en ce moment !
À très vite pour les touristiques Lijiang et Dali mais aussi la haute Shangrila et le petit village de Shaxi.