Comment passer la frontière terrestre entre la Thaïlande et le Laos ?

Juste après la frontière terrestre entre la Thaïlande et le Laos…

Depuis notre arrivée à Bangkok, nous n’avons pas repris l’avion. Et pour cause ! Ça coûte beaucoup moins cher de passer une frontière terrestre en Asie ! 

Et en plus, c’est plutôt facile. On a commencé par la frontière Thaïlande-Laos, par l’un des nombreux postes de frontière possibles entre les deux pays.

 

Quel poste de frontière terrestre choisir ?

Où passer la frontière thaïlando-laotienne ?

Tous les postes de frontière du Laos avec ses voisins.

Tout dépend d’où vous venez et dans quel sens vous souhaitez visiter le pays. Nous venions du nord de la Thaïlande et nous souhaitions visiter le Laos du nord au sud. C’est donc en toute logique que notre point d’entrée s’est fait entre Chiang Khong et Huay Xai.

Notre expérience inoubliable avec les éléphants de Chiang Mai ont marqué la fin de notre visite mouvementée de la Thaïlande. Entre morsure de chien, rencontre de la police thaïlandaise, visite express de Bangkok et farniente sur les îles, notre séjour n’a pas été de tout repos. Avec toutes ces péripéties, le bilan est plutôt mitigé mais nous y reviendrons. 

Récapitulatif du trajet entre Chiang Mai et Huay Xai

  • De Chiang Mai à Chiang Rai : 3h de bus, entre 180 et 250 bahts par personne (4,80 à 6,75 €)
  • De Chiang Rai à Chiang Khong : 2h en bus de ville (comprenez sans clim), 65 bahts par personne (1,75 €). Demander à s’arrêter au Friendship Bridge (tuktuk station sur Maps.me)
  • De Chiang Khong au poste de frontière thaïlandais : 5 km en tuktuk ou à pied avec de la motivation. 50 bahts par personne (1,35 €)
  • Du poste de frontière thaïlandaise au poste de frontière laotien : s’il y a bien un trajet à faire à pied, c’est celui-là ! C’est littéralement un pont à traverser au-dessus du Mékong. On a été obligé d’attendre une bonne demi-heure que le bus soit plein. 20000 kips + 10000 après 16h (2 € + 1 €)
  • Du poste de frontière laotien à Huay Xai : une dizaine de kilomètres en tuktuk, normalement 10000 kips par personne mais 25000 si peu de monde. On a pas réussi à négocier, il ne voulait pas baisser le prix. 
Infos pratiques

  • Pensez à retirer des kips au poste de frontière laotien.
  • Le visa laotien coûte 30$ pour les ressortissants français. Il faut ajouter 1$ si on passe la frontière avant 8h ou après 16h. Le pourquoi demeure un mystère (vous avez dit bakchich ?)

De Huay Xai à Luang Prabang en slow boat

Mais que fait-on à Huay Xai ? On vit une expérience qui vaut le détour : descendre le Mékong en slow boat jusqu’à la jolie ville de Luang Prabang. 

Comment prendre le slow boat au Laos ?

Deux jours au rythme lent du Mékong, slalomant entre les villages, le moment est unique. Les enfants se baignent et jouent, insouciants, sur les bords du fleuve tantôt calme, tantôt plus agité. Les pêcheurs viennent récupérer leurs prises du jour dans les filets. Les bovins s’abreuvent et se rafraîchissent. Il fait chaud, mais une brise constante fait oublier ce désagrément. 

Comment rejoint-on Luang Prabang ?

Que pêche-t-on sur les bords du Mékong ?

Quelques arrêts permettent aux laotiens de rejoindre leurs villages. Puis un arrêt obligatoire est fait le premier jour à Pakbeng. Nous sommes pris d’assaut par les enfants à l’arrivée. Ils mendient, regardent nos sacs à la recherche de nourriture tandis que les hôteliers essaient de nous vendre leur guesthouse. 

Où se trouve le village de Pakbeng ?

Le lendemain, nous reprenons le bateau et la vie poursuit son cours sur les bords du Mékong. 

Quels animaux rencontre-t-on sur le Mékong ?

Où observer les plus beaux couchers de soleil au Laos ?