Le bilan du Vietnam : itinéraire, budget, tops et flops + VIDEO

Posted on
Comment trouver le point de vue de la Marble Mountain ?

Au Vietnam, nous n’avions pas le temps de tout voir. On a donc concentré nos efforts sur la partie sud du pays.

Nous arrivions au Vietnam avec un petit a priori négatif diffusé par les personnes que nous avions croisé : « non mais le sud du Vietnam, c’est pas terrible », « tu te fais harceler sans cesse par les chauffeurs de taxi/tuktuk », « rien ne vaut le nord du Vietnam »…

Hé bien, rien de tout cela pour nous ! En parlant avec un vietnamien, effectivement, le nord est réputé plus authentique et plus proche de la culture chinoise alors que le sud est plus moderne et plus influencé par l’Occident.

Nous n’avons évidemment pas de point de comparaison mais le sud a déjà été une belle surprise. On reviendra pour faire le nord, Vietnam !

Notre itinéraire

Au Cambodge précédemment, nous avons passé la frontière par voie terrestre, direction Hô Chi Minh Ville (anciennement Saigon) puis notre itinéraire s’est découpé comme suit :

Hô Chi Minh Ville – Dalat – Nha Trang – Hoi An – Da Nang – Hô Chi Minh Ville

Quel itinéraire suivre au Vietnam ?
Qu’a-t-on fait au Vietnam ?

Les flèches violettes correspondent aux trajets en bus et la flèche verte au trajet en avion.

Les locaux

On est en Asie, une fois n’est pas coutume, la population est très accueillante et les gens sont très sympas. Excepté aux postes de frontière (hum hum), rien n’a redire sur la gentillesse des gens rencontrés.

Mention spéciale à l’accueil qu’on a reçu à Dalat chez Mr Happy 🙂

La bouffe

La nourriture au Vietnam est très bonne, souvent grasse mais très gouteuse. On a pu retrouver du porc mariné (je ne sais pas avec quoi) super bon.

Les sandwichs vietnamiens sont généralement pas mal aussi : les bánh mìGénéralement dans une baguette de pain avec des carottes, du concombre, de la coriandre (miam), du radis blanc, de la sauce soja, du piment et souvent du porc mariné. Une petite tuerie !

On a fabriqué nos propres nems (qui sont bien vietnamiens et pas chinois) chez Mr Happy, à la crevette. Une délice !

Les noodles sont faites différemment également et j’ai trouvé ça bien meilleur qu’en Chine.

Le budget

Quel budget prévoir pour 15 jours au Vietnam ?
Combien a-t-on dépensé au Vietnam ?

Les chiffres du Vietnam :

  • 13 jours sur place,
  • Argent journalier prévu par personne : 22 €,
  • Budget réel dépensé par personne : 18,40 €,
  • Budget total : 478 € au lieu de 572 €,
  • Gain : 94 € !!

Par ailleurs, pour changer, notre plus gros poste de budget est évidemment la bouffe ! Hé, on est français où on l’est pas !

Les hébergements 

Le meilleur hébergement est bien entendu à Dalat chez Mr Happy. Nous y avons passé trois nuits avec des hôtes très chaleureux et une ambiance conviviale. Et au petit-déjeuner, nous avions le choix entre pancake à la banane et oeufs brouillés, pain, beurre avec un shake à la banane. Autant vous dire que j’étais contente de me lever le matin 😉

Enfin, voici les autres hôtels à travers le sud du pays :

  • Hô Chi Minh Ville : Phuc Khanh Hotel pendant 3 nuits, Blue River Hotel pendant 2 nuits. Les hôtels étaient à environ 10 € la nuit avec petit déjeuner (très sommaire) et n’étaient pas extraordinaires.
  • Dalat : 3 nuits chez Mr Happy mais on aurait pu y passer une semaine !
  • Nha Trang : nous n’y avons passé qu’une nuit, dans un hôtel trouvé directement sur place, avec une salle de bains avec une vraie douche s’il vous plaît pour 10 € la nuit.
  • Hoi An : deux nuits passés dans un hôtel non loin du centre ville. La chambre était spacieuse et climatisée pour 16 € par nuit.
  • Da Nang : la ville en soi n’était pas extraordinaire mais nous avons passé deux nuits dans un hôtel sympa trouvé sur place (mais alors je ne me souviens plus du tout de son nom) pour 12 € la nuit.

Les tops

Comment aller à Dalat ?
Un endroit où la température excède rarement 20° au Vietnam, c’est rare !
  • Dalat : et notamment la guesthouse dans laquelle on était. La région est magnifique avec son vert à perte de vue, sa plantation de café et ses cascades.
  • La vieille ville d’Hoi An : construite au bord de l’eau, se balader le long des quais alors que la ville se réveille doucement est un plaisir. Elle devient rapidement envahie de touristes, le moment de prendre la tangente pour le bord de mer à une dizaine de kilomètres de là.
Comment se rendre à Hoi An ?
Je vous conseiller de tester le Café des Amis : écouter du Brassens avec le cuisinier qui parle français, c’est atypique !
  • La bouffe bien sûr ! Et pour rester sur Hoi An, je vous conseiller de tester le Cao Lau qu’on ne trouve que là-bas. a base de riz, de tranches de porc et d’herbes aromatiques, il est servi dans un bouillon. Il ne reste plus qu’à mélanger et ajouter un zeste de kumquat, un délice !

Les flops

Outre le fait que j’ai cassé mon téléphone portable au Vietnam, le seul véritable flop concerne la ville de Nha Trang pour moi. Véritable station balnéaire grouillant de touristes, nous n’y sommes restés qu’une nuit. Mis à part la plage avec accès directement en centre-ville, nous ne nous sommes pas aventurés bien loin.

Dans tous les cas, Vietnam, on reviendra !

Le bilan du Vietnam en vidéo

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *